Skip to content
Réduisez le stress en automatisant vos finances


Nous vivons une période tendue côté « investissement », ça tape sur les nerfs, le mien compris. Je ne prétendrai pas que je m’amuse à regarder mes relevés de placement.

Malgré la vue de mon portefeuille qui refoule, je suis soulagée de ne pas avoir à m’en occuper ! Si je tenais les rênes ces jours-ci, je m’interrogerais un matin sur la nécessité d’une intervention. Et après avoir cédé à la tentation d’une manœuvre, je me demanderais encore si elle était appropriée.

En investissement, mieux vaut garder une certaine distance avec son portefeuille.

Si ce n’est pas passer par un gestionnaire de confiance, je ne vois qu’une seule solution : se mettre en pilote automatique !

Ne vous posez plus de questions

Les lecteurs de cette chronique connaissent déjà mon parti pris favorable à la gestion passive à faible coût, l’approche d’investissement la plus accessible pour l’investisseur moyen qui n’a pas accès aux meilleurs services d’un gestionnaire. Les frais sont minimes, et pas besoin de grosses sommes d’argent à investir. Elle demande peu de temps et ne nécessite aucune connaissance des marchés, ou très peu.

Il vous suffit d’acheter des fonds indiciels négociés en bourse (ETF). Comme ils reproduisent le marché, aucune analyse n’est requise. On peut donc les acquérir les yeux fermés, condition indispensable à l’approche « automatique ».

Achetez à intervalles réguliers

L’élément central de cette philosophie repose sur un calendrier d’investissement auquel il ne faut jamais déroger, quelles que soient les conditions de marché. Cela peut être toutes les deux semaines, tous les mois, tous les trimestres, nous acquérons de nouvelles parts de fonds tout en gardant le rythme avec un montant préétabli.

Il ne faut pas penser ni se fier à son intuition, il ne faut pas écouter ses émotions ! Nous imitons la régularité et l’apathie d’une horloge.

Les marchés baissiers mettent en valeur les vertus de cette méthode. L’achat systématique de parts de fonds indiciels surperforme les autres lors des baisses. Ce sont les investissements réalisés aujourd’hui qui, à long terme, s’avéreront les plus rentables. Ils compenseront les achats effectués au prix fort (l’an dernier) et réduiront le coût moyen de ses investissements.

Aussi automatique que possible

Idéalement, tout cela devrait se faire tout seul pour minimiser le «facteur humain». Ce n’est pas toujours facile avec les ETF, tout dépend de la plateforme de trading utilisée et du type de portefeuille choisi.

S’il s’est concocté son propre portefeuille à partir de quelques fonds indiciels, l’investisseur peut automatiser une partie du processus (de son compte bancaire à son compte d’investissement), mais il devra souvent intervenir pour conclure ses transactions. Moins il y a de fonds, plus la tâche est simple. C’est pourquoi les ETF d’allocation d’actifs se prêtent bien à cette approche d’investissement, puisqu’un seul fonds agit comme un portefeuille.

C’est encore du côté des OPCVM que les investissements réguliers peuvent être programmés le plus facilement. Mais les frais de gestion de ces produits sont beaucoup plus élevés. Pour moi, ces coûts représentent une barrière, à moins qu’ils ne donnent accès à un bon conseiller. C’est rarement le cas lorsque l’on détient peu d’actifs. Mieux vaut rechercher la plateforme de trading ETF qui offre le plus haut niveau d’automatisation. Et une partie du travail des mitaines, si nécessaire. Imperturbablement.

AUTOMATISEZ VOTRE VIE FINANCIÈRE

Un de mes amis (salut André !) est passé maître dans l’automatisation de ses finances. Lorsque sa paie est déposée sur son compte, il n’en reste aucune trace le lendemain. L’argent a été réparti entre divers objectifs et fonctions, sans aucune intervention de sa part. Voici les opérations à prévoir :

  • Des économies: Vous pouvez programmer des versements à votre CELI ou à votre REER.
  • Les factures : il est facile de mettre en place des paiements automatiques pour tous ses fournisseurs de services.
  • Un compte pour les impôts et l’entretien ménager : en programmant des virements sur un compte dédié, on évite la syncope lorsque les grosses factures nous tombent dessus.
  • Un compte projet : voyages, rénovations, année sabbatique…



journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.