Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

Rachida Dati dénonce un « racisme pur et dur » envers la chanteuse

Rachida Dati soutient Aya Nakamura, victime d’attaques racistes depuis qu’elle a été approchée pour chanter lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques le 26 juillet. Interrogée lors d’un entretien sur Skyrock, elle a répondu aux différentes personnalités politiques qui ont interrogé la chanteuse.

Connue pour son franc-parler, Rachida Dati déçoit rarement dans ce registre. Et la ministre de la Culture l’a encore démontré lors d’un long entretien sur Skyrock ce dimanche 31 mars. Lors de ses échanges avec l’animateur Fred Musa, elle est notamment revenue sur les attaques de l’extrême droite envers la chanteuse Aya Nakamura, attendue pour chanter Édith Piaf lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris.

L’occasion de critiquer plusieurs personnalités politiques qui ont mis en cause cette star du R’n’B, par ailleurs chanteur francophone le plus écouté au monde.

« La vulgarité est souvent dans les commentaires »

Le premier concerné : Éric Zemmour, qui a pris pour cible Aya Nakamura lors du premier meeting pour les élections européennes de son parti d’extrême droite La Reconquête. Rachida Dati répond :

« C’est lui qui m’a attaqué, m’a demandé de démissionner du ministère de la Justice parce que j’avais prénommé ma fille Zohra, du prénom de maman. Donc ça en dit long. »

Vient ensuite Gérard Larcher, président du Sénat, issu du parti de droite Les Républicains. Ce dernier avait évoqué une « ode à la levrette » en référence au tube « Djadja » de l’artiste franco-malien, qui compte 950 millions de vues sur You Tube. « Il ne sait pas ce que c’est », s’amuse Rachida Dati sur Skyrock. « Je le respecte », a-t-elle ensuite déclaré, appelant toutefois « à ne pas s’abaisser à cela ».

Reste Marine Le Pen. La leader du Rassemblement national a accusé Aya Nakamura de sa « tenue », de sa « vulgarité » ou encore « du fait qu’elle ne chante pas français ». Réponse du ministre de la Culture à l’élu d’extrême droite : « La vulgarité est souvent dans les commentaires. »

« Inacceptable »

Plus généralement, l’ancien garde des Sceaux déplore une nouvelle fois le fait que des gens prennent « la musique comme prétexte (…) pour pouvoir attaquer » Aya Nakamura « sur sa personne ou ce qu’elle est ». « C’est inacceptable », dénonce Rachida Dati, qui souligne : « Là, on commet un délit, c’est du pur racisme. Il faut donc arrêter. »

Le 29 février L’Express a indiqué qu’Aya Nakamura aurait discuté avec Emmanuel Macron de son éventuelle participation à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques. Sans que les deux parties ne confirment par la suite cette rumeur. Depuis, l’extrême droite, mais pas seulement – comme l’attestent les critiques de Gérard Larcher – s’en prend à ces derniers, dénonçant notamment sa liberté de langage avec la langue française.

Les plus lus

Cammile Bussière

One of the most important things for me as a press writer is the technical news that changes our world day by day, so I write in this area of technology across many sites and I am.
Bouton retour en haut de la page