Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
actualité économiqueBourse Entreprise

Provigo supplanté par Maxi | Le Journal de Montréal


La course aux rabais des Québécois en cette période d’inflation pousse le géant ontarien Loblaw à convertir les magasins Provigo en Maxis. Onze épiceries ont déjà été transformées depuis avril 2021 et au moins 16 autres le seront dans les mois à venir.

• Lisez aussi : Panier d’épicerie : d’autres hausses de prix à venir chez Metro

• Lisez aussi : Fin du gel des prix dans les épiceries : le coût de 1 500 produits pourrait augmenter

« Parfois, c’est parce que la démographie a changé ou qu’un autre acteur est arrivé sur le marché. Il y a une variété de raisons », explique Johanne Héroux, directrice principale, Affaires corporatives et communications chez Loblaw, à propos des conversions de magasins.

Il y a actuellement 70 magasins Provigo au Québec comparativement à 127 magasins Maxi. Alors que Loblaw prévoit construire trois nouveaux Maxi en 2023, l’année se terminera à 54 pour Provigo et 146 pour Maxi.

Les prochaines conversions auront lieu à Québec, Rivière-du-Loup, Dolbeau-Mistassini et La Malbaie, entre autres.

Alors que la majorité des magasins Provigo appartiennent à des franchisés, tous les Maxis sont des magasins corporatifs sous la gestion directe de Loblaw.

Cela signifie que près de 27 propriétaires de Provigo sont devenus ou deviendront bientôt des employés de la chaîne ontarienne.

« Presque tous les franchisés ont décidé de poursuivre l’aventure chez Maxi en tant que gérant de magasin. Ils ont été bien traités et ils sont ravis de la nouvelle offre de Maxi et de son nouveau positionnement », déclare Mme.moi Héroux.

Car si la marque Maxi, présente au Québec depuis la fin des années 90, était connue pour son expérience de magasinage désagréable et son choix limité de produits, ce n’est plus le cas aujourd’hui, précise le porte-parole.

« C’est le choix malin, avec des prix bas, de la fraîcheur, de la variété et une déco plus épurée, moderne et chaleureuse par rapport au Maxi d’origine », décline-t-elle.

La marque Provigo, particulièrement le nouveau concept présentement en opération à Kirkland et à L’Île-des-Sœurs, misera davantage sur le haut de gamme, avec une offre « restauration de qualité et plus de produits de niche ».

Provigo supplanté par Maxi | Le Journal de Montréal

Loblaw « blesse » Provigo

Loblaw « a fait beaucoup de tort » à la marque Provigo depuis qu’il l’a rachetée en 1998, selon Jacques Nantel, spécialiste du commerce de détail.

Disparue au profit de Loblaw en 1998, la marque Provigo est réapparue en 2010. De leader du secteur, elle a ensuite été dépassée par Metro et IGA, comme l’illustrent les nombreuses fermetures de magasins qui ont eu lieu.

«Ils ont encore beaucoup de difficultés avec cette bannière. Ils en ont un qui marche, Maxi, et un qui ne marche pas, Provigo. Ils transforment celui qui ne marche pas en celui qui marche », affirme-t-il.

De plus de 160 magasins Provigo au tournant des années 2000 au Québec, il ne reste qu’une centaine.

Loblaw a trois options avec ces magasins, dit M. Nantel : « On les ferme, on les repositionne comme à Kirkland et L’Île-des-Sœurs ou on les convertit ».

Une autre stratégie chez Metro

Du côté de Metro, dont le patron Eric La Flèche a déclaré hier que les enseignes discount « sont là pour rester », la stratégie est différente.

La chaîne ne convertit pas les magasins. Il compte 187 magasins Metro, contre 101 magasins Super C. Deux nouveaux magasins Super C seront ouverts d’ici fin 2023.

Les grands acteurs du secteur s’adaptent à l’inflation

ETAT DES FORCES PRESENTES

  • Max : 127 magasins
  • Provigo : 70 magasins
  • Super C : 101 magasins
  • Métro : 187 magasins
  • 16 | Nombre de magasins Provigo qui seront convertis en Maxi en 2023, en plus de la construction de trois nouveaux magasins Maxi
  • 2 | Nombre de magasins Super C à construire en 2023

Avez-vous des informations à partager avec nous sur cette histoire ?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs ?

Écrivez-nous au ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.



journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page