Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
NouvellesNouvelles locales

Projet de loi C-21 : Ottawa se trompe de cible, disent les experts


OTTAWA | Le gouvernement fédéral dément avoir ciblé les chasseurs en ajoutant leurs fusils à la liste des armes interdites dans le pays, comme le dénonce Carey Price, gardien de but des Canadiens de Montréal.

• Lisez aussi : Massacre de Polytechnique : Carey Price ne savait pas

• Lisez aussi : Un rescapé de Polytechnique stupéfait par l’ignorance de Carey Price

« Nous ne ciblons pas les chasseurs, les propriétaires d’armes. Nous ciblons les armes d’assaut, les armes de style de guerre […] Le débat doit être fondé sur des faits. Ce sont donc les faits », s’est défendu lundi le ministre de la Sécurité publique, Marco Mendicino.

C’est faux, affirme l’expert en sécurité Claude Sarrazin, président de Sirco Enquête et Protection, qui a parcouru la liste de plus de 300 pages d’armes que le projet de loi C-21 du gouvernement veut interdire.

« Il y a là-dedans des armes de chasse semi-automatiques qui ne sont pas conçues pour la guerre, mais pour le tir sportif », dit-il.

Chasse aux sorcières

M. Sarrazin pointe par exemple le Ruger numéro 1 dans la liste, une carabine à un coup qu’il faut recharger après chaque tir.

« C’est complètement malhonnête de voir un risque à cela », a-t-il déclaré. C’est une chose ridicule qui me semble être une chasse aux sorcières. »

« Il y a une grande indignation » du côté des chasseurs, renchérit Martin Bourget, président du groupe Aventure Chasse et Pêche et membre de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs.

« Nous entravons littéralement le droit de chasser », grogne-t-il.

On retrouve également dans la liste plusieurs carabines de marque Benelli utilisées pour chasser le petit gibier, comme la bécasse ou le canard, précise l’enquêteur Sarrazin.

C’est aussi un fusil Benelli que Carey Price tient sur la photo qu’il a publiée sur Instagram samedi, mais il ne serait pas couvert par la loi, a déclaré M. Mendicino.


Projet de loi C-21 : Ottawa se trompe de cible, disent les experts

Capture d’écran tirée du compte Instagram @cp0031 (Carey Price)

Cible manquée

Quoi qu’il advienne de l’arme du joueur de hockey, C-21 « tire loin de la cible et criminalise injustement une partie de la population canadienne », a déclaré M. Sarrazin.

En comité parlementaire en octobre, l’Association canadienne des chefs de police a indiqué que « restreindre la possession légitime d’armes de poing ne réglera pas de manière significative le vrai problème » de la criminalité dans nos rues.

C-21 est à l’étude en commission parlementaire, donc des changements sont encore possibles et « la porte est ouverte pour éliminer [de la liste] armes à feu utilisées par les chasseurs », a déclaré le ministre Mendicino.

Mais le projet de loi a déjà le soutien d’un nombre suffisant de députés pour être adopté sans amendement.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page