Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

Premier entretien téléphonique entre les ministres français et russe de la Défense depuis 2022

Le ministre français des Armées, Sébastien Lecornu, s’est entretenu mercredi avec le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgu, à qui il a rappelé à la France la « ferme condamnation » par la France de l’attentat survenu le mois dernier dans la banlieue de Moscou. Il a également « condamné sans réserve » la guerre d’agression russe en Ukraine.

Publié sur :

3 minutes

Les contacts à ce niveau sont rares entre les deux pays. Le ministre français des Armées s’est entretenu par téléphone, mercredi 3 avril, avec son homologue russe Sergueï Choïgou, un peu moins de deux semaines après l’attentat de Moscou revendiqué par l’organisation État islamique. Sébastien Lecornu s’est entretenu pour la dernière fois avec le ministre russe de la Défense en octobre 2022.

Sébastien Lecornu « a rappelé la disponibilité de la France » pour des « échanges accrus » avec Moscou dans la lutte contre le « terrorisme », selon un communiqué du ministère des Armées, qui souligne que le ministre français a également « condamné sans réserve la guerre d’agression ». que la Russie a lancé en Ukraine.

Cet entretien téléphonique s’est déroulé dans un contexte de relations tendues entre Paris et Moscou, alors que le président français Emmanuel Macron avait déclaré en février qu’il n’exclurait pas l’envoi de troupes terrestres en Ukraine pour l’aider à faire face à l’invasion russe. , provoquant les critiques de Vladimir Poutine.

Une initiative venue de Paris

L’entretien d’une heure s’est tenu à l’initiative de Paris, qui a rappelé que la France « ne disposait d’aucune information permettant d’établir un lien entre cette attaque et l’Ukraine » et a demandé à la Russie de « cesser toute instrumentalisation ».

Le 22 mars, des hommes armés pénètrent dans une salle de concert avant d’ouvrir le feu sur la foule et d’incendier le bâtiment. Au moins 144 personnes sont mortes et 360 ont été blessées dans cette attaque revendiquée par le groupe État islamique.

Le Kremlin a reconnu que des « islamistes radicaux » étaient à l’origine de l’attaque, tout en dénonçant une direction ukrainienne. Douze suspects ont été arrêtés, dont les quatre agresseurs présumés, originaires du Tadjikistan.

La branche de l’organisation Etat islamique soupçonnée d’être à l’origine de l’attentat de Moscou « avait mené plusieurs tentatives ces derniers mois » sur le « sol » français, avait déclaré peu après Emmanuel Macron.

« Nous avons proposé aux services russes, ainsi qu’à nos partenaires de la région, une coopération accrue », a déclaré le président français. Les États-Unis ont de leur côté indiqué avoir prévenu Moscou qu’une attaque se préparait.

La rencontre entre les deux ministres est en elle-même importante, tant les rencontres de haut niveau sont rares entre le camp occidental pro-ukrainien et la Russie.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le secrétaire d’État Antony Blinken se sont entretenus pour la dernière fois au téléphone en avril 2023, Sergueï Choïgou s’étant entretenu avec son homologue américain Lloyd Austin le mois précédent.

Entre la France et la Russie, les échanges directs à haut niveau sont rares depuis qu’Emmanuel Macron s’est rendu à Moscou pour rencontrer Vladimir Poutine dans l’espoir d’apaiser les tensions avec l’Ukraine, en février 2022, soit deux semaines environ avant le lancement par le Kremlin de son « opération militaire spéciale ». dénoncée par l’Ukraine et ses alliés occidentaux comme une invasion.

Avec l’AFP et Reuters

Cammile Bussière

One of the most important things for me as a press writer is the technical news that changes our world day by day, so I write in this area of technology across many sites and I am.
Bouton retour en haut de la page