Skip to content
Premier débat, mercredi, entre les candidats à la course à la direction du PCU

Les sept candidats en lice pour la direction du Parti conservateur uni (UCP) de l’Alberta s’affrontent mercredi soir lors d’un débat à Medicine Hat. De 17 h à 19 h, les candidats débattront de plusieurs sujets, dont la santé, l’économie, l’environnement et l’unité du parti.

C’est le seul débat qui aura lieu avant la date limite du 12 août ; dernier jour pour les personnes qui souhaitent se joindre à la fête ou qui doivent renouveler leur carte de membre.

Le modérateur du débat sera Jeff Davison, PDG de la Centre du cancer de la prostate et ancien conseiller municipal de Calgary. Le débat sera diffusé sur le site Web du Parti conservateur uni.

Tous les candidats à la succession de Jason Kenney seront là. Sept candidats se sont inscrits dans la course, à savoir Leela Aheer, Brian Jean, Todd Loewen, Travis Toews, Danielle Smith, Rebecca Schulz et Rajan Sawhney.

Un récent sondage en ligne de Léger auprès des partisans conservateurs de l’Alberta place Danielle Smith (22 %) en tête, suivie de Brian Jean (20 %) et de Travis Toews (15 %).

Tous les candidats ont déjà exprimé leurs positions politiques et leurs promesses sur certains des sujets qui seront abordés mercredi.

Outre les questions relatives à la santé et aux finances publiques, le débat devrait également porter sur l’unité du ECP et ce qui divise les Albertains.

Certains candidats, comme l’ancien ministre des Finances Todd Loewen, poussent à reconstruire l’unité du parti avec un chef plus collaboratif.

Leela Aheer, qui a été expulsée de l’entreprise de Jason Kenney il y a un an pour avoir critiqué sa gestion de la pandémie, veut restaurer la confiance des Albertains dans le gouvernement conservateur. Elle pense aussi qu’un chef doit recevoir l’appui, le respect et la collaboration des membres de son parti.

Le deuxième et dernier débat aura lieu le 30 août à Edmonton.

Avec des informations de la Presse canadienne

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.