Skip to content
PMA : un an après sa promulgation, le succès de la loi


Publié

Article écrit par

PMA : un an après sa promulgation, le succès de la loi

Il y a un an exactement, la loi sur la procréation médicalement assistée (PMA) car tout a été promulgué. Elle a ouvert la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules. Le journaliste Alexandre Hébert, présent sur le plateau de 23 Heures, mardi 2 août, explique que les hôpitaux croulent sous la demande.

La loi sur la procréation médicalement assistée (PMA) car tout a été promulgué il y a un an, jour pour jour. Elle a ouvert la PMA aux couples de femmes et aux femmes célibataires. Le journaliste Alexandre Hébert, présent sur le plateau de 23 heures, mardi 2 août, explique que les hôpitaux croulent sous la demande : « Les autorités et les médecins s’attendaient à ce qu’il y ait beaucoup de demandes, mais pas à ce point. Au premier semestre 2022, 11 926 dossiers ont été déposés en première consultation.

Sur les dossiers déposés, « 4862 s’est transformé en un premier rendez-vous. On est sur un seul semestre bien au-dessus des prévisions du gouvernement pour l’ensemble de l’année, puisqu’il tablait sur 2 000 à 3 000 nouvelles demandes. Résultats : les délais d’accès à une PMA sont toujours plus longs, 14,8 mois en moyenne pour en bénéficier aujourd’hui, contre environ 12 mois à l’époque de la loi »explique le journaliste. Les femmes célibataires représentent 53 % des personnes sollicitant une procréation assistée.

À propos de du spectacle

PMA : un an après sa promulgation, le succès de la loi

Inscription à la Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de notre actualité avec notre newsletter

Inscription à la Newsletter

articles sur le même sujet

Vu d’Europe

Franceinfo sélectionne quotidiennement les contenus des médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.




francetvinfo .Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.