Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

plusieurs institutions de Port-au-Prince saccagées

A Port-au-Prince, les violences continuent. Des bandits armés ont saccagé plusieurs institutions de la capitale haïtienne, lundi 1er avril.

Publié sur :

1 minute

Avec notre correspondant à Port-au-Prince, Marie-André Bélange

Début de semaine mouvementé pour Haïtiens de la capitale et de ses environs. Des tirs ont été signalés dans plusieurs endroits du pays, notamment dans les quartiers de Delmas, dans la banlieue de Port-au-Prince.

Lundi en début d’après-midi, des affrontements ont éclaté entre des agents de la police nationale haïtienne, des forces armées et des bandits armés au Champ de Mars où se trouve le palais présidentiel. Ils tentent depuis plusieurs semaines de prendre le contrôle de la zone. La police les a repoussés, mais ils ont réussi à mettre le feu à un véhicule blindé de la police nationale haïtienne.

Lire aussiHaïti : le chef de gang Jimmy « Barbecue » Chérizier se dit prêt au dialogue

Dans une rue de Port-Au-Price, Haïti, le 1er avril 2024.
Dans une rue de Port-Au-Price, Haïti, le 1er avril 2024. AFP – CLARENS SIFFROY

Tirs d’armes lourdes

Le même jour, des bandits ont occupé pendant des heures l’hôpital universitaire d’État d’Haïti, le plus grand hôpital du pays. Avant de partir, ils ont vandalisé les bureaux administratifs, rapporte le directeur général de l’hôpital, le Dr Jude Milcé. L’hôpital est contraint de retarder sa réouverture, car il faudra d’abord sécuriser le bâtiment, explique le médecin.

Des bandits armés ont attaqué le Petit Séminaire Collège St-Martial où ils ont incendié des bâtiments et plusieurs véhicules. La situation était encore tendue mardi dans le centre-ville de Port-au-Prince où des tirs d’armes lourdes ont retenti une bonne partie de la journée.

Ecoutez aussiHaïti : le chaos alimenté par l’impunité ?

Gérard Truchon

An experienced journalist in internal and global political affairs, she tackles political issues from all sides
Bouton retour en haut de la page