Skip to content
Plus d’infractions au Code de la sécurité routière au cours du mois de mai


Les données compilées par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) montrent que le nombre d’infractions a tendance à augmenter au cours des mois de mai, septembre et octobre.

Mario Vaillancourt, porte-parole de la SAAQ, indique que certaines hypothèses peuvent être émises pour expliquer ce phénomène. Il mentionne l’augmentation de la circulation sur les routes au printemps.

On peut penser au retour des motos, d’un plus grand nombre de piétons, de cyclistes. Cela peut donc au moins en partie expliquer un plus grand nombre d’infractions liées aux opérations policières. Parce que si on parle du mois de mai, étant donné que c’est une période de l’année où il y a un retour en force de nombreux usagers de la route, les forces de l’ordre mènent beaucoup d’opérations policièresil dit.

Interventions en Abitibi-Témiscamingue

Dans la région, des opérations policières sont également prévues pour le long week-end de la fête des Patriotes, et les patrouilleurs continueront d’effectuer des interventions, en mettant l’accent sur le partage de la route.

Voitures, vélos, bus, piétons ; tous doivent partager la route.

Photo : Getty Images/laser

C’est être courtois, s’assurer que d’autres usagers qui sont plus vulnérables, comme un cycliste ou un piéton : s’assurer que vous le voyez et que vous lui faites signe pour être sûr qu’il n’y a pas il n’y a pas de collision car ces les gens sont vulnérables, donc s’il y a une collision, cela pourrait être très gravesouligne le sergent Nancy Fournier.

Nancy Fournier tient également à vous rappeler d’être prudent avec les cyclomoteurs, communément appelés scooters ou cyclomoteurs.

Nos adolescents avec des cyclomoteurs, ils ne sont pas expérimentés. C’est sûr que ça ne roule pas très vite. Alors quand vous arrivez derrière un cyclomoteur, soyez prudent, soyez patient. Quand le panneau vous le permet, là vous pouvez le dépasser, mais attentionelle dit.

Le sergent Fournier ajoute que les patrouilleurs continuent de surveiller la vitesse excessive, les passages pour piétons, l’utilisation de la ceinture de sécurité et les téléphones cellulaires au volant.

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.