Skip to content
Pénurie de main-d’œuvre : Fitzgibbon veut plus de formation, pas plus d’immigration


La pénurie de main-d’œuvre ne justifie en rien une augmentation du nombre d’immigrés, a martelé hier le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon.

• Lisez aussi : Mettre Immigration Canada sous tutelle

• Lisez aussi : Pénurie de main-d’oeuvre : Québec devrait accueillir au moins 70 000 immigrants par année, selon le PLQ

« Je rejette l’équation qui est souvent faite entre la pénurie de main-d’œuvre et l’augmentation […] l’immigration », a-t-il déclaré dans un discours devant quelque 400 hommes d’affaires.

Il y a quelques jours, le Conseil du patronat a demandé à Québec de porter à 80 000 le nombre d’immigrants admis annuellement.

« Ce n’est pas souhaitable et cela n’arrivera pas », a déclaré M. Fitzgibbon.

Le Québec a accueilli environ 40 000 immigrants en 2019, 26 000 en 2020 et 45 000 en 2021. Avant l’arrivée au pouvoir de la Coalition Avenir Québec (CAQ), environ 50 000 personnes s’y installaient chaque année.

L’an dernier, le Québec n’a accueilli que 11 % des 401 000 immigrants admis au Canada.

Assez de travailleurs ?

Il y a suffisamment de chômeurs au Québec pour combler les quelque 240 000 postes actuellement vacants, a déclaré le ministre Fitzgibbon.

Il évoque la présence de « 200.000 jeunes ni en emploi ni en études », 180.000 chômeurs et 80.000 actifs de plus de 59 ans, ainsi que 50.000 ouvriers qualifiés et 19.000 entrepreneurs étrangers, dont « les dossiers traînent toujours au fédéral ». niveau ».

« L’immigration restera importante, je ne veux pas banaliser cela, mais je pense que nous [en] en a assez et doit être requalifié [les gens déjà présents au Québec] », a estimé Pierre Fitzgibbon.

« Quand on regarde la croissance économique future du Québec, 80 % dépendront d’une augmentation de la productivité et 20 % de la main-d’œuvre », a-t-il ajouté.

« La main-d’œuvre disponible [qui est] déjà présent sur le territoire, évidemment, il ne répond pas aux besoins actuels », a toutefois répondu le président de la CCMM, Michel Leblanc.

Avez-vous des informations à partager avec nous sur cette histoire ?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs ?

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.



journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.