Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
actualité économiqueNouvelles locales

Peinture, murs et revendications politiques

Il faut fouiller un peu sur YouTube pour trouver ce documentaire de Jules Hardi, toujours vu par plus de 200 000 internautes. Il faut aussi faire l’impasse sur sa réalisation amateur et ses petites imperfections, qui font aussi son charme. Le jeu en vaut la chandelle : au final, Graffiti Vandal, marches invisibles, est une véritable pépite audiovisuelle. On y est directement plongé aux côtés d’une dizaine de graffeurs qui peignent, écrivent et dessinent illégalement sur des immeubles, des trains ou à peu près tout ce qui peut servir de « toile ». Jules Hardi s’annonce, à l’ouverture de son film – c’est dans toute son originalité – « C’est un documentaire sur les graffeurs réalisé par un graffeur. » Face à cette caméra brandie par l’un des leurs, les artistes de rue, dont la prise de parole en public est rare, se confient beaucoup plus facilement. Souvent, ils assument le graffiti comme un outil politique. « C’est une guerre par signes »explique l’un de ces artistes.

De l’affaire Polanski à la loi sur la « sécurité mondiale », ils utilisent ainsi les murs pour exprimer leur rejet de la culture du viol, des lois draconiennes ou de la répression policière. D’autres agissent plus pour la beauté du geste et pour la montée d’adrénaline qui l’accompagne. Certaines œuvres qui apparaissent dans le film sont impressionnantes, tout comme les exploits sportifs accomplis par leurs auteurs.

De Graffiti Vandal, les marches invisibles, on retiendra surtout cette immersion totale sur les toits de Paris ou dans les rues de Marseille, au cœur de cette communauté secrète et marginale. La passion du réalisateur pour son sujet, qu’il a tourné pendant un an, est palpable. C’est ce qui fait la force mais aussi, peut-être, le léger manque de recul de ce documentaire passionnant. YM


Grb2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Cammile Bussière

One of the most important things for me as a press writer is the technical news that changes our world day by day, so I write in this area of technology across many sites and I am.
Bouton retour en haut de la page