Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Paris : une voiture tente de foncer sur un policier après avoir refusé d’obtempérer, le conducteur blessé par balles

Une voiture a percuté un policier dans le quartier de la porte de Bercy (Paris 12e) après avoir refusé d’obtempérer dans la nuit de lundi à mardi, a appris Le Parisien de source policière. Le policier visé a répliqué en utilisant son arme à feu à deux reprises, touchant le conducteur à l’aisselle gauche. Ce dernier a été pris en charge par les pompiers et le Samu puis transporté à l’hôpital Henri Mondor de Créteil (Val-de-Marne). Son pronostic vital était initialement sérieux, avant que son état ne se stabilise. Le policier, choqué, a été touché aux jambes. Il a également été transporté à l’hôpital Henri Mondor.

Les faits se sont déroulés vers 2 heures du matin. Une équipe de police tente de contrôler une voiture qui a commis plusieurs infractions, avec une conduite dangereuse. Elle refuse de s’arrêter et s’enfuit. La police a alors mis en place un dispositif pour tenter de l’interpeller sur la RN6. Un policier positionné sur le bord de la route tente d’immobiliser le conducteur à l’aide d’un bâton d’arrêt. À ce moment-là, le véhicule aurait viré vers le policier et l’aurait percuté. Il a ensuite répondu avec son arme en tirant deux fois. Au même moment, un autre policier parvient à immobiliser le véhicule avec une autre herse.

Arrêté pour tentative d’homicide

De l’argent liquide – entre 20 000 et 50 000 euros – a été retrouvé dans la voiture. Le véhicule en fuite était composé de trois personnes, dont le conducteur. Seul ce dernier a été blessé par des tirs de la police. Les trois fugitifs – dont deux étaient déjà connus des services de police, notamment pour trafic de stupéfiants – ont été interpellés pour tentative d’homicide volontaire sur personne dépositaire de l’autorité publique, refus d’obtempération aggravé et blanchiment d’argent.

L’IGPN, la police, s’est saisie des faits pour vérifier le contexte de l’usage de l’arme à feu du fonctionnaire. Il n’était ni ivre ni sous l’effet de stupéfiants. Les auditions auront lieu ultérieurement.

gn france

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Malagigi Boutot

A final year student studying sports and local and world sports news and a good supporter of all sports and Olympic activities and events.
Bouton retour en haut de la page