Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Paris envisage d’interdire les motos et les scooters la nuit pour limiter le bruit

Les autorités parisiennes réfléchissent à l’opportunité d’interdire les motos et scooters à combustion la nuit afin de réduire le bruit aux terrasses des cafés, d’améliorer le sommeil des habitants et de réduire la pollution.

L’interdiction s’appliquerait entre 22h00 et 7h00, sept jours sur sept. Le non-respect de cette règle entraînerait une amende, en premier lieu, de 135 €.

La seule exception concernerait les personnes qui utilisent leur moto ou leur scooter pour se rendre au travail et en revenir et qui doivent voyager pendant ces heures.

La proposition vient du conseiller d’Horizons Pierre-Yves Bournazel et des élus du groupe Indépendants et Progressistes. Ils ont présenté la proposition au Conseil municipal de Paris lors de sa dernière réunion hier (6 février).

Ils ont demandé au maire de Paris et au préfet de police de tester le dispositif « pendant une période d’un an » et, s’il est jugé concluant, de le déployer définitivement.

« Un fléau majeur »

« Le bruit est un fléau majeur », a déclaré M. Bournazel sur BFMTV. « Plus de 80 % des Parisiens se plaignent quotidiennement du bruit. Et c’est vrai qu’un seul scooter thermique peut réveiller plusieurs milliers de Parisiens la nuit.»

Toutefois, M. Bournazel a précisé que la mesure serait idéalement accompagnée d’une aide financière pour les personnes dépendant d’un scooter ou d’une moto thermique, afin de les inciter à passer à une version électrique, moins polluante et plus silencieuse.

« Nous ne voulons pas les pointer du doigt ni les pointer du doigt », a-t-il déclaré. « Pour ceux qui utilisent des deux-roues thermiques, nous disons ‘Nous allons vous aider financièrement pour acheter un deux-roues électrique.’ un vélo à roues, un vélo ou un vélo cargo.

Si elle adoptait le projet, Paris ne serait pas la seule ville à le faire ; la capitale de l’Espagne, Madrid, a déjà mis en place des règles similaires.

Les « klaxons et sirènes » sont plus bruyants

Des groupes de motards ont déjà critiqué cette suggestion.

Jean-Marc Belotti, coordinateur de la Fédération française des motards en colère (FFMC) pour Paris et petite couronne, a déclaré : « Nous faisons du bruit comme les autres usagers de la route mais je peux vous dire que l’essentiel du bruit (sur les routes) est généré par les véhicules lourds passant sur les pavés, ainsi que par les klaxons et les sirènes.

Cela survient après que Paris s’apprête également à introduire des frais de stationnement élevés pour les véhicules plus lourds, plus gros et plus polluants, notamment les SUV et 4×4.

De même, en août 2022, la ville a mis fin au stationnement gratuit pour les motos et les scooters, et une augmentation des frais de stationnement dans la rue, qui s’appliquait également aux deux-roues.

A l’époque, M. Belotti de la FFCM déclarait : « Logiquement, dans un parking automobile, on peut installer trois à quatre deux-roues motorisés. Nous devrions donc payer trois à quatre fois moins.»

Articles Liés

Les Parisiens votent pour tripler les tarifs de stationnement pour les visiteurs en SUV
Les tarifs de stationnement dans les rues de Paris vont augmenter de 50 % et les motos devront également payer

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

William Dupuy

Independent political analyst working in this field for 14 years, I analyze political events from a different angle.
Bouton retour en haut de la page