Skip to content
Papier tissu : Sherbrooke pourrait devenir un pôle industriel important


Kruger franchit une autre étape vers son objectif de faire de Sherbrooke une plaque tournante majeure dans la production de produits de papier tissu haut de gamme avec un tout nouveau projet d’expansion.

• Lisez aussi : Une autre visite de Legault à Sherbrooke

C’est lors de l’inauguration officielle de son usine de Sherbrooke, mise en service en 2021, que l’entreprise a lancé son projet d’agrandissement. Ainsi, une deuxième usine de papiers tissu sera construite sur un site adjacent à l’usine actuelle.

« Avec ce projet d’agrandissement, nous sommes extrêmement fiers de concrétiser notre vision de faire de Sherbrooke un pôle majeur de la fabrication de papier tissu en Amérique du Nord, ainsi qu’une vitrine technologique extraordinaire qui fait la promotion de l’entreprise, de la région et du savoir-faire de nos employés », a déclaré Dino Bianco, chef de la direction de Kruger Products LP.

Avec ce nouveau projet, représentant des investissements de 351,5 M$, l’entreprise a investi près de 1 G$ en Estrie depuis 2018. Construite dans l’arrondissement de Brompton, l’usine de Produits Kruger à Sherbrooke aura permis de créer plusieurs emplois pendant et après sa construction. .

« L’industrie des pâtes et papiers a évolué rapidement au cours des dernières années et c’est grâce à des entreprises comme Kruger que le Québec continue d’être un chef de file dans ce domaine », a déclaré le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon.

Le projet d’agrandissement comprend la construction d’une machine à papier tissu double laize équipée de la technologie LDC ainsi que l’installation de deux lignes de transformation additionnelles. Cela permettra à l’entreprise de fabriquer plus de 130 000 tonnes métriques de produits en papier tissu pour les marques Cashmere UltraLuxe, Scotties et SpongeTowels Ultra Pro.

« Kruger est un bel exemple de ce que nous voulons accomplir au Québec : propulser l’innovation pour s’adapter aux changements de l’économie, développer de nouvelles technologies chez nous, accroître la compétitivité et la productivité de nos entreprises, réduire notre écart de richesse avec l’Ontario, », a déclaré le premier ministre du Québec, François Legault, présent à l’événement.



journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.