Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

« Où sont ces 1 200 actes antisémites qu’il y a en France ? demande l’imam de la Grande Mosquée de Paris


Abdelali Mamoun a demandé des « éléments concrets » concernant les centaines d’actes antisémites enregistrés en France depuis le début de la guerre au Moyen-Orient. Le ministre de l’Intérieur a dénoncé des « insinuations très choquantes ».

L’imam de la Grande Mosquée de Paris, Abdelali Mamoun, remettrait-il en cause les nombreux actes antisémites enregistrés dans le pays depuis que le Hamas a lancé une nouvelle guerre en Israël ? « Je ne dis pas que les chiffres sont faux mais ils ne sont pas révélés, ils ne sont pas apparents« , a déclaré l’imam, interrogé sur CMR par Apolline de Malherbe sur les 1.200 incidents recensés par le ministère de l’Intérieur, actualisés à 1.518 ce mardi matin.

« Parlons de ces actes antisémites. Pourquoi n’en parlons-nous pas à la télé ? Où sont ces quelque 1 200 actes antisémites qu’il y a en France ?», s’est interrogé Abdelali Mamoun. « J’aimerais qu’ils soient révélés pour que nous soyons véritablement unis et sensibles à cette question (…) J’aurais aimé qu’on dise que telle synagogue a été profanée, tel cimetière a été profané, tel et tel cimetière ont été profanés. un tel individu de confession juive a été attaqué», laissant entendre que les chiffres ne font pas référence à des faits concrets.

« Avez-vous des doutes ?», demande le journaliste en plateau, visiblement surpris. « Ne nous contentons pas de chiffres, nous aimerions avoir des éléments concrets», répond l’imam avant de préciser : «les gens veulent nous parler de l’antisémitisme musulman, c’est ça qu’on condamne« . « La grande majorité de la composante musulmane aspire à vivre en paix aussi bien avec le reste de la communauté nationale mais notamment avec la composante juive.», affirmait alors Abdelali Mamoun.

« Des insinuations très choquantes ont été tenues par un invité de RMC. Je les condamne totalement», a annoncé le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin surtags, affiches, bannières« , de « menaces et insultes« , ou même « excuses pour le terrorisme« . Le ministre de l’Intérieur a également salué le communiqué de la Grande Mosquée de Paris dans lequel l’institution affirme qu’elle « ne nie pas, ne minimise pas et ne relativise pas les actes antisémites survenus en France ces dernières semaines« .

Interrogé ensuite sur le placement en garde à vue de huit mineurs pour avoir chanté des chants antisémites dans le métro, l’imam a condamné «fermement » Et « sans aucune réserve » avant « mettre en perspective« . « Ce sont des enfants. Ils ont une attitude enfantine, ils ne réalisent pas la gravité de ce qu’ils font. Il faut relativiser. Je n’excuse pas, j’explique simplement qu’il y a des comportements qui viennent de personnes responsables, qui sont saines d’esprit, et d’autres qui viennent de jeunes qui sont provocateurs, dans le jeu.« , il a dit.

 » data-script= »https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js » >

« Succession des crimes de guerre »

Concernant la situation au Moyen-Orient, Abdelali Mamoun accuse «une série de crimes de guerre» du Hamas et d’Israël. « A partir du moment où on terrorise, quand on tue des gens, c’est bien sûr du terrorisme, poursuit-il. Mais que fait l’armée (israélienne) lorsqu’elle bombarde et tue 11 000 personnes, comment appelez-vous cela ?», a-t-il rapporté. « En droit international, le terme terrorisme n’existe pas. Il y a des crimes de guerre qui ont été commis pour la première fois par Israël en relation avec le blocus et la prison à ciel ouvert de Gaza. En échange, le Hamas a commis un crime de guerre contre la population israélienne. Et en retour, une fois de plus, l’armée israélienne a également commis un crime de guerre. C’est une série de crimes de guerre», a-t-il estimé.

L’imam a également condamné «fermement les abus» commis par le Hamas le 7 octobre.Ils ont jugé, bêtement et criminellement (…) que pour réveiller l’opinion internationale sur le sort subi par Gaza, il fallait aller tuer… (…) et ils ont réussi« .

Un rabbin laisse une commission à la Grande Mosquée de Paris

Ce lundi, le rabbin Moshe Lewin a annoncé pour sa part : «après une longue réflexion« , sa démission du « Commission pour l’adaptation de l’Islam en France» de la Grande Mosquée de Paris. Dans un communiqué, le conseiller spécial du Grand Rabbin de France a annoncé qu’il quittait son poste au sein de ce groupe de travail lancé au printemps dernier pour observer «la façon dont la société perçoit l’Islam« .

Moché Lewin a motivé cette démission par le refus de la Grande Mosquée de Paris de se qualifier de «terroriste» le massacre perpétré par le Hamas en Israël le 7 octobre ainsi que le refus de participer à la marche contre l’antisémitisme. Ces deux refus »sont les points de divergence fondamentaux», explique le rabbin.

« En tant que personne profondément engagée dans le dialogue interreligieux, la paix et la lutte contre toutes les formes de racisme, il est de ma responsabilité morale de me retirer de cette commission.« , a-t-il également affirmé ajoutant que malgré « cette décision difficile« , il gardait l’espoir que « des engagements plus forts en faveur de la paix et de la lutte contre toutes les formes de racisme peuvent guider les actions futures de la Grande Mosquée de Paris ». Moché Lewin est également vice-président de la Conférence des rabbins européens.

 » data-script= »https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js » >

gn headline

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page