Skip to content
Monarques produit ses premiers lingots d’or à sa mine Beaufor


Temporairement fermée en 2019, la mine Beaufor appartient à Monarch Mining Corporation. Les opérations d’extraction de minerai ont redémarré en décembre dernier.

 » Ce premier lingot est le summum pour toute société minière qui rêve de produire. C’est la concrétisation de toutes les explorations menées ces dernières années. »

Une citation de Jean-Marc Lacoste, président et chef de la direction de Corporation minière Monarques

Le président de Corporation minière Monarque, Jean-Marc Lacoste. (Les archives)

Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

Près de 24 000 tonnes de minerai de Beaufor sont maintenant prêtes à être traitées à Beacon, une usine qui a subi un lifting d’une valeur de plus de 10 millions de dollars au cours des derniers mois.

La production d’un premier lingot d’or intervient quatre semaines plus tard que prévu, un retard que Monarch attribue en partie aux systèmes d’automatisation des usines et à l’absentéisme dû au COVID-19. Cela dit, la société espère atteindre la production commerciale à Beacon d’ici quelques semaines, soit un traitement de 750 tonnes de minerai par jour.

Cette usine est satellitaire pour tous nos projets, précise M. Lacoste. Elle est située à seulement 7 km de Beaufor et nos autres projets d’exploration avancée se situent autour de celle-ci. On espère que le minerai de MacKenzie Break, Swanson et Croinor se retrouvera à un moment donné dans cette usine.

Une attente de production pour quelques années

En exploitation depuis les années 1930, la mine Beaufor a généré plus de 1,1 million d’onces d’or au cours de son existence. En 2019, l’entreprise a mis la mine en mode maintenance, y laissant des ressources enfouies pendant 6 à 12 mois d’exploitation.

Monarques produit ses premiers lingots d’or à sa mine Beaufor

La mine Beaufor, dans le secteur Val-Senneville, à Val-d’Or.

Photo : Gracieuseté de Monarques Gold

Beaufor dispose actuellement de ressources mesurées de 59 000 onces d’or, mais les résultats des forages et la réévaluation 3D du gisement pourraient prolonger sa durée de vie.

Nous avons de nombreuses découvertes qui nous permettent d’envisager avec une bonne espérance de production pendant quelques années.ajoute le président Lacoste.

Monarch Corporation emploie 221 personnes à Beaufor et Beacon. Même si plusieurs mines sont en opération ou recrutent dans la région de Val-d’Or, Jean-Marc Lacoste estime que l’entreprise se porte plutôt bien.

Nous avons toujours eu des problèmes de recrutement, mais le fait que la mine Beaufor soit proche de Val-d’Or demeure un avantage par rapport aux autres projets. Les gens aiment ça, ils peuvent rentrer chez eux le soir. Nous sommes sous pression en termes de recrutement, mais en général, nous avons pas mal de monde pour nos opérationsassure M. Lacoste.

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.