Skip to content
Microsoft réduit ses effectifs en Russie


En mars dernier et dans le contexte de l’invasion militaire de l’Ukraine par la Russie, le groupe américain Microsoft a annoncé la suspension de toute nouvelle vente de ses produits et services en Russie.

» Comme le reste du monde, nous sommes horrifiés, indignés et attristés par les images et les reportages qui nous parviennent de la guerre en Ukraine et condamnons cette invasion injustifiée, non provoquée et illégale par la Russie « , a déclaré Brad Smith.

Conformément aux sanctions décidées par les gouvernements occidentaux, le président de Microsoft avait ajouté que le groupe mettait fin à de nombreux aspects de ses activités en Russie.

Plus de 400 salariés concernés

Plusieurs mois après le début de l’invasion de l’Ukraine, Microsoft vient d’évoquer un retrait plus important de ses activités en Russie.

» En raison de l’évolution des perspectives économiques et de l’impact sur nos activités en Russie, nous avons pris la décision de réduire considérablement nos opérations en Russie. Dans une déclaration fournie à Bloomberg, Microsoft souligne qu’il continuera à remplir ses obligations contractuelles existantes avec les clients russes, tandis que la suspension des nouvelles ventes reste en vigueur.

Plus de 400 salariés en Russie sont concernés par cette décision. » Nous travaillons en étroite collaboration avec les employés concernés pour nous assurer qu’ils sont traités avec respect et bénéficient de tout notre soutien pendant cette période difficile.  »

www.generation-nt.com


zimonews Fr2En2Fr