Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
actualité économiqueNouvelles locales

Michel Drucker raconte la folie des Champs-Élysées

Johnny Hallyday, Guy Bedos, Whitney Houston, Lio, Patrick Bruel, Coluche, Jean-Jacques Goldman, Indochine, The Cure, Patricia Kaas… cette longue liste d’artistes de l’émission Champs Élysées entre 1982 et 1990 est cependant très loin d’être exhaustive. Au total, ils sont plus de 3 000 à avoir été accueillis par Michel Drucker sur le plateau. Et les quelques notes du générique qui ont résonné à leur arrivée sont connues de toute une génération. Dans ce documentaire dont la deuxième partie sera diffusée le 28 décembre, l’animateur français le plus connu raconte l’histoire de l’émission à travers des images d’archives parfois inédites et des anecdotes. «Champs Élysées , c’est bien sûr mon histoire, celle des artistes. Mais c’est aussi l’histoire d’une époque » souligne Michel Drucker en introduction du film.

« Faites de moi une émission populaire mais digne ! » »

Une histoire qui commence sur une idée de Pierre Desgraupes, alors président d’Antenne 2, qui propose à Michel Drucker de prendre les rênes d’une émission de divertissement. « Faites de moi une émission populaire mais digne ! » » aurait jeté le chef sur lui. Très rapidement, Champs Élysées écrase la concurrence et devient un rendez-vous incontournable, où les stars établies côtoient les stars de demain. Michel Drucker devient l’ami des stars et de sa scène, leur terrain de jeu. Plus de 10 millions de Français sont au rendez-vous, chaque samedi, devant leur poste de télévision. Et ce, malgré les tentatives des chaînes concurrentes d’accaparer une partie de l’audience de l’émission, qui reste tout de même numéro un, même lorsque TF1 décide en 1983 de modifier la grille de diffusion de Dallas, pour le mettre devant Champs Élysées.En réponse, Michel Drucker invite les acteurs vedettes de la série à son show. Même la pause de six mois exigée par l’hôte essoufflé en 1985 n’a pas suffi à nuire à son succès à son retour. « J’avais peur d’avoir perdu la main » il dit.

En 1990, le PDG d’Antenne 2 déclare à Michel Drucker qu’il « n’est plus à la mode »

Pendant quatre ans, Drucker n’a cessé de lancer de jeunes talents, s’est entouré des plus grands comédiens, a ouvert son plateau à de nombreuses stars internationales et, malheureusement, a également dû enterrer bon nombre de ceux qui ont contribué au succès de l’émission, de Daniel Balavoine à Coluche, en passant par Pierre Desproges ou Thierry Le Luron. « Tous ces immenses talents sont morts tragiquement », il se souvient, ému. Le spectacle et son héritage sont inoubliables. Mais certains passages le sont un peu plus. Sur le plateau de Michel Drucker, reflet de son époque, éclatent souvent des blagues de mauvais goût. Réagissant à un sketch de Pierre Desproges, diffusé à l’époque, l’animateur s’exclame : « Pouvez-vous imaginer cela aujourd’hui ? » Point d’orgue de ces moments qu’on aimerait pouvoir effacer de l’histoire de la télévision, les propos abjects tenus par Serge Gainsbourg à l’encontre de la chanteuse américaine Whitney Houston. En 1990, le PDG d’Antenne 2, Philippe Guilhaume, sonne la fin de Champs Élysées,terrassant Michel Drucker qu’il « démodé ». Un visionnaire : trente-deux ans plus tard, l’infatigable animateur est toujours l’un des visages incontournables du paysage audiovisuel français.


Grb2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Photo de Cammile Bussière

Cammile Bussière

One of the most important things for me as a press writer is the technical news that changes our world day by day, so I write in this area of technology across many sites and I am.
Bouton retour en haut de la page