Skip to content
Métis Nation of Alberta : Une assemblée générale à saveur constitutionnelle

L’assemblée réfléchit notamment à l’adoption d’une constitution historique qui conduirait à la création d’un gouvernement autonome.

Une telle constitution permettrait à la communauté métisse de l’Alberta de gérer ses services de santé, d’éducation et de protection de l’enfance.

Un gouvernement métis servirait à améliorer la qualité de vie des citoyens en leur apportant un soutien social, économique, spirituel, culturel, sécuritaire, juridique et sanitairepeut-on lire dans un document du député.

Pour la présidente de l’organisme, Audrey Poitras, l’objectif est d’être reconnu comme l’un des peuples autochtones du Canada.

Premières Nations, Inuits, nous sommes tous des peuples autochtones dans ce pays, dit Mme Poitras. Mais depuis si longtemps nous n’avons pas eu cette reconnaissance. [Nous voulons] concevoir et mettre en œuvre des programmes qui fonctionnent pour nous, et non d’un gouvernement qui n’est pas le nôtre.

« Et pour être en mesure de répondre aux besoins de nos citoyens, quels qu’ils soient, c’est à nous en tant que gouvernement de dire: ‘OK, quelle est la prochaine chose que nous devons faire et être en mesure d’avoir les ressources négociées pour le faire?  » « , Elle ajoute.

 » C’est important parce que ce sera la reconnaissance de qui nous sommes en tant que gouvernement métis en Alberta par les gouvernements municipaux, provinciaux et fédéral. »

Une citation de Audrey Poitras, présidente de la Nation métisse de l’Alberta

La présidente du National Provisional Métis Youth Council of Alberta, Hannah Hash, espère qu’une constitution permettra une plus grande implication des jeunes Métis.

Sans les jeunes métis, il n’y a pas de communauté métisse, sans les jeunes métis, il n’y a pas d’avenir métiselle dit.

années d’efforts

En 2019, une commission a été formée pour rédiger une constitution basée sur l’accord signé avec Ottawa.

Depuis son premier projet de constitution en 2021, le député dit avoir tenu 19 réunions communautaires, cinq audiences avec des membres métis et examiné près de 1 000 pages de mémoires écrits de la communauté.

Si la version finale de la constitution est adoptée, l’Assemblée préparera les prochaines étapes pour que le texte soit ratifié et pour qu’une période de transition soit établie pour les Métis autonomes en Alberta.

Avec les informations de Terri Trembath

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.