Skip to content
Mauvaise qualité de l’air pour une grande partie de l’Alberta

Dimanche, il y avait 191 incendies de forêt actifs en Colombie-Britannique, dont plusieurs brûlaient relativement près de la frontière interprovinciale.

Environnement Canada affirme que la fumée de ces incendies cause une mauvaise qualité de l’air, mais aussi parfois une visibilité réduite.

Régions concernées

  • Airdrie-Cochrane-Olds-Sundre

  • Bonnyville – Saint-Paul – Cold Lake – Lac La Biche

  • Brooks-Strathmore-Vulcain

  • Calgary

  • Edmonton – St. Albert – Parc Sherwood

  • Drayton Valley – Devon – Rimbey – Pigeon Lake

  • Drumheller – Trois Collines

  • Fort McMurray – Fort MacKay

  • Fort Saskatchewan-Vegreville-Redwater-Smoky Lake

  • Grande Prairie – Beaverlodge – Valleyview

  • Hanna – Couronnement – Oyen

  • Leduc – Camrose – Wetaskiwin – Tofield

  • Lloydminster-Wainwright-Vermilion-Provost

  • Okotoks-High River-Claresholm

  • Peace River-Fairview-High Prairie-Manning

  • Cerf élaphe – Ponoka – Innisfail – Stettler

  • Rocky Mountain House – Caroline

  • Lac des Esclaves

  • Wabasca – Lac Peerless – Lac Gift – Lac Cadotte

  • Westlock-Barrhead-Athabasca

La fumée des feux de forêt s’est dissipée de certaines parties de l’ouest et du centre de l’Alberta, mais la fumée pourrait revenir dans les prochaines 24 heures, a également déclaré Environnement Canada.

La fumée est également présente dans le parc national Jasper. Ici aussi, Environnement Canada a publié un bulletin météo spécial sur la qualité de l’air, mais en lien avec l’incendie qui brûle sur le mont Chetamon, juste au nord de Jasper.

Bien que la fumée soit présente dans la plupart des régions de l’Alberta, la qualité de l’air est considérée comme à faible risque, selon la cote air santé d’Environnement Canada.

La grande région d’Edmonton est la seule plus à risque avec un indice modéré ou élevé.

Toutefois, cela pourrait changer rapidement puisque selon Environnement Canada la qualité de l’air se détériorera tout au long de la journée de dimanche.

Les personnes se trouvant dans des zones où la fumée est présente peuvent présenter des symptômes tels qu’une toux accrue, un essoufflement, une irritation de la gorge ou des maux de tête.

Les enfants, les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies cardiaques ou pulmonaires sont particulièrement à risque et doivent limiter autant que possible leur temps à l’extérieur.

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.