Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles sportives

Magda Linette atteint les quatre finales deux ans après une blessure au genou non identifiable


Édité par: Vivek Ganapathy

Dernière mise à jour: 25 janvier 2023, 18h11 HST

Magda Linette de Pologne célèbre après avoir battu Karolina Pliskova de République tchèque lors de leur match de quart de finale à l’Open d’Australie de tennis à Melbourne, Australie, le mercredi 25 janvier 2023. (AP Photo/Dita Alangkara)

La Polonaise de 30 ans a réservé sa place dans le dernier carré de l’épreuve de Melbourne Park en battant la star tchèque Karolina Pliskova 6-3, 7-5 en quarts de finale.

Magda Linette a scellé sa place dans les quatre derniers du simple féminin lors du premier grand chelem de l’année, l’Open d’Australie, à Melbourne alors qu’elle a pris le dessus sur Karolina Pliskova 6-3, 7-5 lors des huit dernières étapes du Melbourne Tournoi du parc.

Linette a été mise à l’écart pendant une longue période de cinq mois à la suite d’une blessure au genou non diagnostiquée en 2021 a déclaré que sa réalisation de faire la demi-finale de l’événement du Grand Chelem sous un rêve devenu réalité après les temps tumultueux qu’elle a dû endurer après se retirer du même tournoi une semaine avant le début de l’édition de l’an dernier.

A LIRE AUSSI | Open d’Australie 2023: Novak Djokovic explose Andrey Rublev pour réserver une place en demi-finale

Elle avait éprouvé un certain inconfort avant le lever de rideau majeur de l’année précédente, mais a dû retirer son nom de la discorde alors que la douleur atteignait des niveaux insupportables.

Et au grand mécontentement du Polonais, pendant onze longues semaines, personne n’a été en mesure de diagnostiquer la blessure de sa gravité. Finalement, il s’est avéré qu’il s’agissait d’un problème avec son ménisque et la chirurgie qui en a résulté l’a tenue hors de combat pendant une période de cinq mois.

Elle a dû endurer une année difficile après son retour car les résultats n’étaient pas quelque chose d’extraordinaire. L’année 2022 semblait meilleure, mais était dépourvue de toute argenterie.

Mais, pour le plus grand plaisir de la Polonaise de 30 ans, qui a dû souffrir d’une dégringolade dans le classement et a dû adopter une approche prudente afin de ne pas déclencher de récidive de sa blessure cauchemardesque, son travail acharné et sa détermination à travers les temps sombres ont cédé dividendes alors qu’elle entrait dans les quatre derniers du premier majeur de l’année civile.

« Je pense que ça ne pourrait pas être vraiment pire, non ? Honnêtement, je n’ai pas joué pendant cinq mois », a déclaré Linette.

«Je perdais mon classement et je perdais des points pendant la pandémie. Je ne voulais pas vraiment geler mon classement, car cela signifierait un mois supplémentaire pour moi d’être hors compétition », a-t-elle expliqué.

« J’avais juste peur de sortir du 100, et je n’étais pas sûre de pouvoir vraiment le faire », a relaté Linette sur ses temps d’essai après avoir enregistré sa victoire historique sur la Tchèque Pliskova.

« J’ai senti, regardez, je ne suis plus si jeune. Si j’abandonne, je dois descendre d’un niveau à l’ITF. Je ne sais pas ce qui va se passer », a-t-elle poursuivi.

Linette affrontera Aryna Sabalenka en demi-finale tandis que la championne de Wimbledon Elena Rybakina et Victoria Azarenka s’affronteront dans les quatre derniers engagements jeudi pour une place dans l’affrontement au sommet samedi.

Lisez toutes les dernières nouvelles sportives ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Eleon Lass

Eleanor - 28 years I have 5 years experience in journalism, and I care about news, celebrity news, technical news, as well as fashion, and was published in many international electronic magazines, and I live in Paris - France, and you can write to me: eleanor@newstoday.fr
Bouton retour en haut de la page