Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
actualité économiqueNouvelles locales

Macron taclé de toutes parts pour son comportement avec les Bleus — RT en français

L’opposition a sévèrement raillé les fortes marques de soutien et de réconfort du président envers les joueurs de l’équipe de France après leur défaite face à l’Argentine, jugeant son empressement inapproprié, voire franchement « gênant ».

Les oppositions n’ont pas été avares de cartons jaunes au moment de commenter les images d’Emmanuel Macron tentant de réconforter Kylian Mbappé, d’abord sur la pelouse, puis sur le podium, après la finale de la Coupe du monde perdue contre l’Argentine au Qatar le 18 décembre. Le retour de l’Equipe de France dans les vestiaires, au cours duquel il a remercié les joueurs pour leur parcours et pour « avoir fait rêver des millions de Français », a aussi été sifflé de toutes parts.

« Il ne faut pas politiser le sport », ironise Twitter l’insoumis Manuel Bompard, moquant la sentence prononcée au début de la Coupe du monde par Emmanuel Macron lui-même. L’écologiste Benjamin Lucas a quant à lui décerné au président le titre de « champion du monde de la gêne », à la suite Sandrine Rousseau qui a parlé de la « maladresse » du comportement présidentiel.

Le premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure a pour sa part partagé un article du magazine SoFoot intitulé « Macron, hors jeu sur toute la ligne », qualifiant le soutien d’Emmanuel Macron « d’intempestif et inconfortable ».

« C’était un peu épouvantable de le voir s’accrocher comme un crampon à Mbappé hier », a ironisé le député du Rassemblement national Sébastien Chenu sur LCIdéplorant une attitude « totalement ridicule » du chef de l’Etat selon lui.

« Trop, mal, insupportable, indécent… », a fustigé le journaliste Didier Maïsto à propos de l’étreinte et du discours présidentiel. Il n’a pas mâché ses mots lorsqu’il a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent attardé et [de] pervers narcissique » qui, selon lui, « ne représente absolument pas la France », tout en constatant que le peuple « a perdu sa capacité de discernement » depuis qu’il a réélu le locataire de l’Elysée.

Pour l’économiste souverainiste Philippe Murer, qui a relayé la vidéo de l’intervention présidentielle devant les joueurs, Emmanuel Macron a procédé à une « récupération politique du sport » et adopté un comportement « inapproprié et indigne d’un président de la République ».

« Macron le « tu m’as vu » ! », a aussi fustigé l’eurodéputé Reconquête Gilbert Collard.

« Macron a été unanimement jugé gênant, maladroit, déplacé et grotesque », a résumé le souverainiste Florian Philippot, estimant que le président « humilie en permanence la France ». « Laisse le partir! Évincer! » il a ordonné.

BHL salue « belle image » et « défaite pleine de panache »

Prenant le contrepied total de cette avalanche de critiques, le philosophe Bernard-Henri Lévy s’est fendu d’un message affirmant qu’il n’était pas fan de football et qu’il était plutôt d’humeur ukrainienne, mais qu’il était cependant ému par la « belle image ». d’Emmanuel Macron réconfortant Kylian Mbappé. « Un, thaumaturge, président des défaites et des déchus. L’autre, un jeune héros plongé dans la colère d’Achille. C’est romantique, cette défaite pleine de panache », a salué un BHL très enjoué.

A l’issue de la rencontre, le chef de l’Etat a également félicité l’Argentine pour sa victoire, et déclaré vouloir que Didier Deschamps reste l’entraîneur de l’équipe de France. « Je lui ai dit qu’il devait continuer », a-t-il déclaré aux journalistes.



RT All Fr2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Remon Buul

Chairman of the board of directors responsible for organizing and developing the general policy of the website and the electronic newspaper, he is interested in public affairs and in monitoring the latest international developments.
Bouton retour en haut de la page