Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

Maccabi Haïfa – Stade Rennais : présents à Budapest, ces deux supporters rennais rêvent d’assister au match


Jimmy (30 ans) et Benjamin (28 ans) sont supporters du Stade Rennais depuis l’enfance. Nous les avons rencontrés près de la Ferenc-Puskas Arena de Budapest. Ils ont l’habitude de suivre le club au Roazhon Park, où ils sont abonnés, mais aussi en déplacement. Ces dernières années ils sont allés à Cluj, Londres, Varsovie, Istanbul ou plus récemment Villarreal pour soutenir les Rouge et Noir. C’est également en Espagne qu’ils ont décidé d’assister au match contre le Maccabi Haïfa en Israël.

« Nous étions à Valence avec un groupe d’amis et nous nous sommes dit que nous allions partir en Israëlexplique Jimmy. Tel Aviv et Jérusalem nous ont séduits à la fois pour le match et pour l’histoire, car lorsque nous voyageons, nous essayons aussi de voir ce qui se passe dans la ville et à la campagne.«Mais le conflit au Moyen-Orient en a décidé autrement. L’UEFA interdit aux équipes israéliennes d’organiser des matches sur leur territoire pour des raisons de sécurité.

Un voyage organisé à Budapest… un mois avant le match en Hongrie est prévu !

« Le match à Haïfa a été annulé, mais nous avons conservé les congés que nous avions pris à nos compagnies.continue Jimmy. Nous avons donc fait un sondage Instagram auprès de nos amis pour savoir si nous allions faire la fête à Berlin, à Budapest ou à Rome. On voyait dans le même temps que le match devait se jouer à Chypre, puis en Serbie. Nous avons pris des billets pour Budapest. Et puis la semaine dernière, Benjamin m’a envoyé un message pendant que je courais : « Vous n’allez pas le croire, le match se joue à huis clos à Budapest, et nous y serons ! »

En effet, le match doit se jouer sans supporters au stade Ferenc-Puskas de Budapest ce jeudi 30 novembre. Alors cette étrange coïncidence temporelle et géographique n’enchante pas forcément ces deux partisans : «C’est super frustrant. Nous sommes prêts à voyager trois ou quatre heures d’avion pour chaque voyage européen. Ce n’était pas du tout prévu, même si l’on suppose que nous aurons de toute façon quatre belles journées. Mais c’est frustrant, car on avait aussi prévu de continuer le match en Israël avec le Vélodrome pour le match contre Marseille dimanche, donc on a quand même acheté des billets de Budapest à Marseille mais on ne verra peut-être pas le match ici…« 

Ils espèrent au moins rencontrer les joueurs, explique Benjamin : «Nous avons réussi à trouver l’adresse de leur hôtel, nous essaierons donc d’y aller dans la soirée. Mais nous avons un gros programme de visites avec le Parlement, l’Opéra, nous ne sommes pas concentrés sur le match même si nous allons le regarder à la télé.« Ont-ils abandonné tout espoir d’être au stade pour le match ? Pas complètement, admet Jimmy : «On assistait régulièrement à des matchs à huis clos avec quelques invités du club. Ce n’est probablement pas impossible, mais pour le moment, cela semble compliqué. Mais si c’est l’émotion qui parle, on demande au club s’il peut nous aider ! Parce que nous voulions déjà aller en Israël, où nous ne serions probablement pas 1 500, nous sortons régulièrement. C’est le destin qui nous rend ici aujourd’hui ! Alors s’il y a une possibilité d’invitation…« 

Faute d’invitation, les deux amis envisagent actuellement de trouver un bar qui retransmettra la rencontre de ce jeudi soir à Budapest.

gn headline

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page