Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
ArtsDivertissement

« Ludwig », maître de la nuit, par Visconti


Grande plume de la critique cinématographique, Jean-Louis Bory (1919-1979) ne manquait pas de lyrisme – on l’a vu en 1974 et 1975 dans les articles qu’il consacre aux premiers films de Bertrand Tavernier, « l’Horloger de Saint-Paul » et « Que la fête commence… ».

Dans les archives de l’Obs

Quel monde, quel peuple français, quelle société disait « Le Nouvel Observateur » (devenu « L’Obs » en 2014) il y a un demi-siècle ? Chaque week-end, nous vous proposons un article, une interview, un reportage, un portrait ou une lettre de lecteurs puisés dans nos archives.

En 1973, Luchino Visconti présente « Ludwig, le crépuscule des dieux », avec Helmut Berger dans le rôle de Louis II de Bavière, l’occasion pour le journaliste de nous livrer une splendide anaphore autour des « nuits » du film :

« Nuits vraies : nuits laiteuses de neige et de clair de lune, où Louis de Bavière et Elisabeth d’Autriche à cheval font grincer le froid en se souriant derrière la brume de leur haleine : nuits gémissant avec le vent où la pluie pleure sur le désespoir désolant ; des nuits de traîneaux d’argent empanachés de givre et de plumes ; nuits de flambeaux. Fausses nuits : celles, tous rideaux fermés le jour dehors, des grands salons où l’entrée des visages, semblable à l’entrée des lampes, dérange les constructions rêveuses de l’ombre aux globes de douce lumière ; soirées théâtre, soirées cavernes. Ludwig est le maître de la nuit. »

« Les rivières de France sont empoisonnées » : il y a 50 ans dans « Obs », les cous

Cet article est réservé aux abonnés. Pour en savoir plus, profitez de nos offres sans engagement !

OU

Exclusivité Google : 6,99€/mois

En choisissant ce parcours d’abonnement promotionnel, vous acceptez le dépôt d’un cookie d’analyse par Google.



Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Photo de Malagigi Boutot

Malagigi Boutot

A final year student studying sports and local and world sports news and a good supporter of all sports and Olympic activities and events.
Bouton retour en haut de la page