Skip to content
L’ONU demande une zone de sécurité autour de la centrale nucléaire ukrainienne


Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a appelé mardi les deux parties à démilitariser la zone autour de la centrale nucléaire russe de Zaporizhzhia, dans le sud de l’Ukraine. Le bombardement de la plus grande centrale nucléaire d’Europe pourrait entraîner une libération illimitée de matières radioactives, a averti l’ONU. Les inspecteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) ont contrôlé la centrale la semaine dernière. Deux experts du chien de garde nucléaire de l’ONU sont restés pour maintenir une présence à long terme.

Lire et décider

Rejoignez EUobserver aujourd’hui

Devenez un expert de l’Europe

Accédez instantanément à tous les articles et à 20 ans d’archives. Essai gratuit de 14 jours.

… ou inscrivez-vous en groupe


euobserver-neweurope

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.