Skip to content
L’ironie de Galtier sur les voyages en avion du PSG tourne mal

La sortie de l’entraîneur du Paris Saint Germain Christophe Galtier qui a proposé que son équipe effectue ses prochains déplacements en « char à voile », plutôt qu’en avion comme elle l’a fait ce week-end pour se rendre à Nantes, a fait réagir lundi en pleine polémique sur les jets privés. et leur impact sur le climat.

L’entraîneur du Paris Saint Germain Christophe Galtier a proposé à son équipe d’effectuer ses prochains déplacements en « char à voile », plutôt qu’en avion comme ils l’ont fait ce week-end pour se rendre à Nantes. Son ironie a fait réagir lundi 5 septembre en pleine polémique sur les jets privés et leur impact sur le climat.

A la veille du match le plus important depuis son arrivée cet été à la tête du Paris SG, face à la Juventus Turin, en Ligue des champions, Galtier a été sommé de s’expliquer sur le choix du club parisien d’effectuer l’aller. retour Paris-Nantes en avion. « Ce matin, nous avons discuté avec la compagnie avec laquelle nous voyageons pour savoir si nous ne pouvions pas voyager en char à voile », a-t-il déclaré dans un sourire.

La question a provoqué l’incrédulité, puis les rires de l’attaquant vedette Kylian Mbappé, assis aux côtés de Galtier. La ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra a aussitôt réagi à cette déclaration en interpellant l’entraîneur du Paris SG sur les réseaux sociaux : « Monsieur Galtier, vous nous avez habitués à des réponses plus pertinentes et plus responsables – on en parle ? » @PSG_inside @CBeaune #Sobriété #Mbappe #Galtier #psg #TGV », a-t-elle tweeté.

C’est alors la maire de Paris Anne Hidalgo qui a critiqué les propos du sélectionneur des champions de France en titre. « Non mais c’est pas bien de répondre à des trucs comme ça ???? On se réveille les gars ??? Ici c’est Paris @PSG_inside @PierreRabadan @egregoire @David_Belliard », a écrit sur son compte Twitter le maire de Paris.

« Je re-re-renouvelle notre proposition d’offre TGV »

Le PSG a été fustigé dimanche par le directeur de TGV-Intercités Alain Krakovitch pour avoir utilisé l’avion plutôt que le train pour se rendre à Nantes pour la 6e journée de Ligue 1 (3-0), samedi, expliquant que la SNCF proposait une offre adaptée aux besoins du club. « Paris-Nantes c’est à moins de deux heures en TGV, je re-re-renouvelle notre proposition d’une offre TGV adaptée à vos besoins spécifiques, pour nos intérêts communs : sécurité, rapidité, services et éco-mobilité », a-t-il déclaré. a-t-il suggéré dans un tweet en réaction à une vidéo du milieu de terrain italien Marco Verratti dans l’avion du PSG diffusée sur les réseaux sociaux.

Le patron du TGV a ainsi apporté sa contribution au débat sur l’usage de l’avion, et notamment celui des jets privés qui a récemment fait rage au sein de la classe politique française. Certains à gauche et parmi les écologistes souhaitent vivement l’encadrer en raison de l’impact carbone d’un tel mode de transport.

Vendredi, l’association altermondialiste Attac a pointé du doigt l’attitude du joueur du PSG Lionel Messi, dont le jet privé a effectué 52 vols depuis juin, « soit 1.502 tonnes de CO2 ». « C’est autant qu’un Français dans 150 ans », a souligné l’organisation, appelant aussi à réglementer l’usage des jets privés.

Terriblement polluants, les jets privés utilisés notamment par les milliardaires et les célébrités font l’objet de polémiques depuis plusieurs semaines, des militants écologistes réclamant leur encadrement voire leur interdiction.

Avec l’AFP

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.