Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

l’inquiétude de la belle-mère d’Erwan, 18 ans, disparu dimanche dans les Deux-Sèvres

Près de deux jours après la disparition inquiétante d’Erwan, 18 ans, à la sortie d’une discothèque des Deux-Sèvres, policiers, proches et bénévoles continuent de fouiller les lieux. Sa belle-mère décrit à BFMTV une « adolescente en bonne santé » et « sans problèmes ».

La famille d’Erwan, 18 ans, n’a plus de nouvelles de lui depuis sa disparition dans la nuit de samedi à dimanche lors d’une sortie en discothèque à Moncoutant-sur-Sèvre, dans les Deux-Sèvres. Ce lundi 12 février, sa belle-mère, qui l’élève depuis l’âge de 3 ans, a confié à BFMTV son inquiétude, voyant les recherches s’éterniser.

« Aujourd’hui, on imagine le pire », assure-t-elle. (…) Erwan est très sociable, très calme. Un adolescent en bonne santé, sans problèmes, qui ne boit pas d’alcool mauvais. »

Une enquête ouverte

Le jeune adulte a été vu pour la dernière fois vers 2h30 du matin, à la sortie d’une discothèque, où il avait passé la soirée entre amis.

Selon sa belle-mère, « on le voit traverser le parking de la discothèque, puis plus rien à cause d’un projecteur qui éblouit la caméra ». « Il a été expulsé de la boîte de nuit », a-t-elle poursuivi, ajoutant que « ce n’est pas un garçon agressif, il n’est pas violent ».

Dès dimanche, les proches d’Erwan ont lancé l’alerte. Sa sœur Chloë a même publié un avis de recherche sur son compte Facebook. Ce lundi, la gendarmerie nationale a lancé un appel à témoins pour une disparition inquiétante. Une enquête pour disparition inquiétante a également été ouverte, a confirmé le parquet des Deux-Sèvres à BFMTV.

« Les recherches (chiens, hélicoptère, plongeurs) ont commencé dès que les gendarmes ont été informés de la disparition et se poursuivent », a ajouté le procureur de la République.

Cinq patrouilles de gendarmerie étaient mobilisées dimanche, alors qu’une vingtaine de gendarmes le sont depuis lundi matin. Des recherches avec des bénévoles ont été menées mais « rien n’a été trouvé, toutes les zones ont été explorées », selon la famille à BFMTV.

Les personnes ayant des informations sont priées de contacter la gendarmerie de Montcoutant-sur-Sèvre au 05.49.72.60.01 ou de composer le 17.

Boris Kharlamoff et Théo Putavy

gn france

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Malagigi Boutot

A final year student studying sports and local and world sports news and a good supporter of all sports and Olympic activities and events.
Bouton retour en haut de la page