Nouvelles du Canada

L’improbable progression d’Ismaël Koné | Radio-Canada.ca


Enfant, Ismaël Koné jouait dans le parc avec ses amis, s’imaginant qu’il était brésilien. Il était Neymar, Ronaldinho, Romario, Rivaldo. Arrivé au Canada à l’âge de six ans en provenance de la Côte d’Ivoire, il n’aurait jamais imaginé qu’un jour il représenterait son pays d’adoption à la Coupe du monde.

Je ne connaissais pas le Canada avant d’arriver. Je connaissais les États-Unis parce que j’avais une tante qui y était, mais le Canada, non. Je m’imaginais brésilien, mais je n’aurais jamais pu m’imaginer avec le Canadail admet.

Mais se retrouver en Coupe du monde a toujours fait partie de ses rêves. Il voulait croire que c’était possible, mais ne s’attendait certainement pas à ce que cela se produise si tôt dans sa carrière.

Déjà, par rapport à ma carrière, comme je n’ai pas beaucoup de matchs dans ma carrière, y arriver, c’est énorme. Défendre ces couleurs sur la scène mondiale est une source de grande fiertésouligne le joueur de 20 ans.

Ismaël Koné

Photo: belga / BRUNO FAHY

Mercredi, lors du premier match du Canada en Coupe du monde en 36 ans, face à la Belgique, Ismaël Koné est entré sur le terrain en seconde période. Un moment d’émotion pour lui, mais aussi pour ses parents.

Mon père a joué pro mais n’a pas pu terminer sa carrière à cause d’une blessure. Ça a toujours été un rêve pour moi de jouer pro, mais aussi de finir ce qu’il a commencé, en quelque sorte. C’est un grand moment pour nousil reconnaît.

La carrière du Québécois est plutôt atypique. Contrairement à certains de ses coéquipiers, il n’a pas fait partie des équipes U-17 ou U-20 du Canada. Il n’était pas non plus de l’Académie CF Montréal. En effet, jusqu’à son arrivée officielle avec le onze montréalais en août 2021, il évoluait au niveau amateur avec le club de soccer de Saint-Laurent.

Ismaël Koné a vécu une année particulièrement incroyable pour un jeune de 20 ans. Il a disputé le premier match de sa carrière en MLS en février 2022.

En plus des éliminatoires de la MLS et de cette Coupe du monde, au cours de l’été, il a été impliqué dans des rumeurs qui l’ont envoyé en deuxième division de l’EFL, Sheffield United ou Norwich City.

Il est dans la deuxième étape de sa carrière, explique son agent Nick Mavromaras. Il se sentait bien, il a bien performé. C’était la meilleure chose pour lui de terminer la saison à Montréal.

Le principal intéressé est bien conscient que ses performances à la Coupe du monde, bonnes ou mauvaises, pourraient avoir un impact sur son avenir. Ce sera une belle vitrine pour moi. Cela changera peut-être la suite de ma carrière, mais j’essaie de ne pas trop y penser.

Nick Mavromaras, qui est également l’agent de Jonathan David, est d’accord.

C’est énorme. Bien sûr, il faut avoir du temps de jeu, il faut être performant, mais c’est la meilleure plateforme. Un gars comme Ismaël, que beaucoup de clubs suivent, on espère qu’il reviendra sur les terrains et qu’il sera performant. Si vous jouez contre les meilleurs, cela signifie que vous êtes prêt pour le niveau suivant.

Si son talent est indéniable, Nick Mavromaras estime que ce sont les valeurs et la personnalité de Koné qui le mèneront loin

Un footballeur couvre son visage avec son maillot.

Ismaël Koné, après le match du Canada contre la Belgique à la Coupe du monde de soccer masculin 2022 au Qatar.

Photo : AP/Natacha Pisarenko

C’est un grand coeur, dit-il. Et c’est un gars qui a beaucoup de confiance en lui. Il savait depuis très longtemps qu’à un moment donné il serait pro. Je pense que ce sont ses deux plus grandes qualités. C’est pourquoi on a vu une grande maturité dans son jeu.

Les mois de Koné avec le CF Montréal sont actuellement comptés, mais d’ici là, le joueur se consacre entièrement au projet de l’équipe canadienne. Et pas question pour lui de se contenter d’un rôle de figurant.

Je n’aime pas cette conversation sur le simple fait d’aller à la compétition. Oui, on s’est qualifié, c’est une fierté, c’est bien, mais maintenant, pourquoi ne pas aller plus loin ? Nous donnerons tout pour les Canadiens. La balle est ronde pour tout le monde après toutil dit.

J’ai toujours dit que le Canada est un pays avec un grand talent footballistique. Nous ne devons pas penser que nous ne sommes que des joueurs de hockey. En nous qualifiant pour la Coupe du monde, nous l’avons montré et je pense que nous méritons le respect.

canada

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Jewel Beaujolie

I am a fashion designer in the past and I currently write in the fields of fashion, cosmetics, body care and women in general. I am interested in family matters and everything related to maternal, child and family health.
Bouton retour en haut de la page