Skip to content
Lille : un homme en garde à vue après des menaces contre une mosquée

Un homme de 23 ans a été placé en garde à vue dans la matinée du 23 juin après avoir été interpellé à son domicile de Faches-Thumesnil dans le cadre d’une information judiciaire « ouverte pour menaces de mort contre un groupe de personnes appartenant à une religion et excuses ». pour terrorisme », a déclaré à l’AFP le parquet de Lille.

La vidéo sur la base de laquelle la mosquée Al-Imane a porté plainte a été tournée sur une place entre cette mosquée et une association musulmane, Human Appeal, qui avait été la cible de tags islamophobes il y a quelques mois, a indiqué le secrétaire général de la mosquée, Makhlouf Mameche.

On entend la personne qui filme dire en marchant « c’est une petite mosquée, mais le vendredi il y a du monde, il y a moyen de tuer une bonne vingtaine de personnes », insistant « je vais tuer ces fils de pute ». Lors des premières auditions, le suspect « a reconnu être l’auteur des menaces contre les fidèles de la mosquée Lille-Sud dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux », a précisé le parquet de Lille. L’homme raconte « avoir agi alors qu’il était sous l’emprise de l’alcool. Les investigations se poursuivent. »

« Des menaces sérieuses ont visé une mosquée à Lille », avait précédemment tweeté le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. « Sur mes instructions, la police nationale sécurise la mosquée depuis hier et ce, pour le temps nécessaire. Une arrestation a eu lieu ce matin », a-t-il déclaré.

La mosquée a porté plainte le 21 juin, « dès qu’elle a eu connaissance de la vidéo », a expliqué à l’AFP son directeur, Rachid Hamoudi.



Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.