Nouvelles du Canada

L’hommage d’Eugène Lapierre et Richard Legendre à Roger Federer


Eugène Lapierre n’est pas surpris par la décision du joueur de 41 ans. Mais il va beaucoup nous manquer au tennis.

Je pense que ça marque un peu la fin d’une époque.il commence par dire.

Il était un joueur dominant à tous points de vue. Evidemment sur le terrain, il a mis la barre haute. Il a tellement dominé le sport. C’est un joueur complet, donc il a montré qu’on pouvait être bon sur toutes les surfaces. Gagner sur gazon, bien sûr, sur dur, sur terre battue aussi, même s’il a eu un peu plus de mal, parce qu’il y avait Nadalprécise M. Lapierre.

Eugène Lapierre, actuel gérant de l’Omnium canadien de Montréal

Photo: Radio-Canada / Hugo Boivin

Eugène Lapierre rappelle que Roger Federer avait beaucoup d’influence auprès des jeunes. Son impact s’est fait sentir en dehors du terrain, car il avait beaucoup de classe.

Il a envoyé une note en fin d’année aux directeurs des tournois où il avait joué, révèle M. Lapierre, « merci pour tout », etc. Je n’ai jamais vu d’autres joueurs faire des choses comme ça.

Lors de sa dernière apparition ici, il a proposé de faire une séance publique d’entraînement pour amateurs, se souvient-il. Nous l’avons organisé. A seulement quelques heures de route, nous avons envoyé une note aux fans et nous avons rempli la moitié du stade. C’était vraiment un grand athlète.

Il s’intéresse beaucoup au tennis. Il suit tout ce qui se passe sur la scène internationale du tennis, même chez les juniors. Cela ne me surprendrait pas de le voir continuer à s’impliquer dans le tennis d’une manière ou d’une autre.

Roger Federer pourrait-il ouvrir une école de tennis, comme Rafael Nadal l’a fait à Majorque en 2021 ? C’est le Suisse qui l’avait inauguré à l’invitation de son rival et ami.

Richard Legendre connaissait bien Roger Federer. L’ancien professionnel québécois (232e à l’ATP en 1979) a été directeur de l’Omnium canadien de 1988 à 2000.

J’ai été ému, j’ai versé une petite larme, Roger Federer est mon idole. J’aurais aimé lui faire face. Roger, c’est la qualité, c’est l’élégance non seulement du joueur, mais de l’individu, de l’être humain, dit-il. Nous l’avons également vu dans son message de retraite.

Un homme sourit devant un stade.

Richard Legendre, directeur de l’Omnium canadien de Montréal de 1988 à 2000

Photo: Photo/Jean-François Poirier

Il a établi de nouvelles normes. On se demandera toujours qui est le plus grand, mais il est arrivé le premier, donc il a ouvert la voie, note M. Legendre. Et je pense qu’il a rendu tout le monde meilleur. Nadal a été obligé de s’améliorer pour pouvoir le battre, Djokovic aussi.

Il avait du respect pour son sport, pour ses adversaires, mais cela créait un climat extraordinaire pour le tennis.

Le poète de Wimbledon

Richard Legendre admet volontiers qu’il aurait aimé honorer Roger Federer.

Un joueur vient de frapper la balle du revers sur un terrain en herbe.

Roger Federer à Wimbledon

Photo : Getty Images/Matthias Hangst

J’aurais aimé jouer comme lui, il était bon sur tout le terrain, puis il était élégant. Moi, le mot qui me revient avec Roger c’est l’élégance, la grâce, la classe du joueur et de l’individu.

 » Sur l’herbe de Wimbledon, c’était de la poésie, c’était magnifique, on avait l’impression qu’il ne pouvait pas perdre. »

Une citation de Richard Légendre

Je ne suis pas sûr que nous reverrons cela. Un triumvirat comme ces trois-là (Federer, Nadal, Djokovic), et à ce niveau depuis 15 ans.

On est déçu d’arrêter, on est déçu aussi, mais il a 41 ans, il est sur le circuit depuis plus de 20 ans.

Les messages de Federer aux jeunes

Richard Legendre insiste sur les messages que les Suisses envoient aux nouvelles générations.

À un moment où nous constatons qu’il y a beaucoup de pression, envoyez-lui le message qu’il aimait ce qu’il faisait. Dans son message, il le dit à la fin. Il remercie le tennis, il dit qu’il aimait le tennis et qu’il aimera toujours le tennis.

C’est un beau message pour tous les jeunes, dit-il. On peut faire ce travail qui est difficile, on peut être heureux de le faire.

Jusqu’à ses 21 ans, Roger avait des problèmes de comportement sur le terrain, et il a complètement corrigé cela, a noté M. Legendre. Cela aussi envoie le message que quelqu’un peut s’améliorer.

Et quand il dit qu’il gagne depuis bien plus longtemps qu’il ne le pensait, c’est en même temps un beau message d’humilité.

Le Québécois Félix Auger-Aliassime pourrait-il succéder à Roger Federer, sur et en dehors du terrain ?

Un joueur de tennis plie les genoux pour renvoyer une balle du coup droit.

Félix Auger-Aliassime sur l’herbe

Photo: AP / Friso Gentsch

Félix Auger-Aliassime est du même genre, estime Richard Legendre. Je ne veux pas trop en mettre sur les épaules de Félix, mais il a aussi un style très offensif, très fluide, avec beaucoup de talent naturel. Je sais que Roger a remarqué Felix.

(Avec des informations d’Alexandra Piché)

canada

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Jewel Beaujolie

I am a fashion designer in the past and I currently write in the fields of fashion, cosmetics, body care and women in general. I am interested in family matters and everything related to maternal, child and family health.
Bouton retour en haut de la page