Skip to content
Les tentatives de traversée de la Manche par les migrants sont en forte hausse au premier semestre


Après une année 2021 déjà record, les tentatives de traversée illégale de la Manche par des migrants voulant rejoindre l’Angleterre ont explosé au premier semestre 2022, a indiqué lundi 20 juin le ministère de l’Intérieur, sur fond de durcissement de la politique migratoire. Côté britannique.

Entre 1euh janvier et 13 juin 2022, « 777 événements de franchissement et tentatives de franchissement dans petits bateaux impliquant 20 132 candidats (+ 68 % par rapport à la même période en 2021) ont été recensés »selon le ministère.

En 2021, ces tentatives de traversée, qui sont généralement effectuées par des bateaux pneumatiques depuis la côte nord entre Calais et Dunkerque, avaient atteint un  » enregistrement « avec 52.000 personnes l’ayant tenté et 28.000 migrants y ayant réussi, selon les données de la place Beauvau communiquées en janvier.

Demandeurs d’asile expulsés vers le Rwanda

« A noter que le taux de défaites est en constante augmentation avec 61,39 % de traversées maritimes empêchées par les forces françaises de sécurité intérieure (+ 4,2 points par rapport au taux de 2021) et 10 090 individus (+ 65 %) interpellés depuis le début de l’année »a indiqué lundi le ministère de l’Intérieur.

Le Royaume-Uni continue de durcir le ton sur le sujet et a notamment mis en place une stratégie très controversée consistant à vouloir expulser des demandeurs d’asile arrivés illégalement sur son sol vers le Rwanda, pays avec lequel il a signé un accord dénoncé par des ONG et défenseurs des droits de l’homme.

Mardi dernier, un premier vol charter qui devait acheminer jusqu’à 130 migrants (dont Iraniens, Irakiens, Albanais ou Syriens) vers Kigali a été empêché in extremis par une décision de la Cour européenne des droits de l’homme, une décision que le gouvernement britannique a de nouveau qualifiée ce week-end comme « scandaleux » et « opaque ».

Le Monde avec AFP

La source


zimonews Fr2En2Fr