Skip to content
Les services d’urgence de Calgary submergés d’appels au 911

Les services de santé de l’Alberta (AHS) ont dû faire appel à plus de personnel pour déployer plus d’ambulances et demander aux superviseurs de donner un coup de main pour aider les services d’urgence à répondre aux nombreux appels.

Cependant, la situation n’a pas changé. Mardi soir, les répartiteurs des services d’urgence de la région de Calgary avaient 40 appels en attente, a rapporté Mike Parker, président de la Health Sciences Association of Alberta (HSAA).

Dans une déclaration à Radio-Canada mardi, AHS ont dit qu’ils continuent de voir une augmentation d’environ 30 % des appels au 911 et une augmentation globale de tous les autres types d’appels.

Une crise systémique

La situation d’alerte vécue par la région de Calgary n’est pas un cas isolé, elle concerne toute la province, selon les intervenants du milieu de la santé.

Le syndicat représentant les ambulanciers paramédicaux et l’Alberta Firefighters Association (AFA) affirment, par exemple, que la pénurie d’ambulanciers paramédicaux a atteint un tel niveau que les pompiers ― qui arrivent généralement les premiers sur les lieux en cas d’urgence ― sont souvent obligés d’attendre jusqu’à deux heures pour les ambulanciers arrivent.

[Le problème en est arrivé au stade] code rouge foncé. Ajouter le mot « rouge foncé » signifie qu’il n’y a plus rien, les équipages sont à genoux, dévastésse lamente Mike Parker.

Matt Osborne, président de laAFA, va dans le même sens. Tout en rappelant que la crise des médecins urgentistes est un fait qui dure depuis des années, il note que la situation actuelle est presque sans précédent.

 » Ce que nous savons, c’est que les équipages sont actuellement au point de rupture. Je suis pompier depuis plus de 20 ans et je ne les ai jamais vus [comme ça]. »

Une citation de Matt Osborne, président de l’Association des pompiers de l’Alberta

Le gouvernement sensibilisé à la situation

Face à cette situation d’urgence telle que décrite par les professionnels de la santé et qui a été aggravée par la pandémie, le gouvernement provincial s’est engagé à fournir 64 millions de dollars pour y remédier.

Selon AHS, cet argent sera dépensé au cours du prochain exercice. Il servira notamment à ajouter de nouvelles équipes ambulancières, dont cinq ambulances disponibles en tout temps à Edmonton et Calgary, ainsi que des équipes supplémentaires à Lethbridge et Red Deer.

Entre-temps, le président de l’Association des sciences de la santé de l’Alberta, Mike Parker, demande au gouvernement de l’Alberta d’élaborer une nouvelle stratégie de recrutement pour les ambulanciers paramédicaux.

Il préconise également de fournir un soutien supplémentaire aux employés qui se sentent surchargés de travail et sous-évalués, ce qui, selon lui, les aiderait à rester dans le système.

Avec des informations de Kylee Pedersen, Terri Trembath et Rob Easton

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.