Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
actualité économiqueBourse Entreprise

les réservations de logements neufs sont en baisse de 40% sur un an au 3ème trimestre 2022


Les promoteurs sont coincés entre la hausse des prix des matériaux et un accès plus difficile aux prêts immobiliers.

Le secteur reste en berne. Les réservations de logements neufs par les particuliers auprès des promoteurs immobiliers ont poursuivi leur baisse au troisième trimestre 2023, avec une baisse de 39,7% sur un an, selon les statistiques provisoires du ministère de la Transition écologique publiées mercredi 15 novembre. des réservations, qui s’élèvent à 16.201, un chiffre en baisse continue depuis six trimestres.

Le nombre de logements neufs mis en vente par les promoteurs suit la même tendance, avec une baisse annuelle de 34,9%, à 19.371. Les promoteurs sont pris entre, d’une part, la hausse des coûts de construction, provoquée par le prix des matériaux et des normes environnementales plus exigeantes, et, d’autre part, l’érosion du pouvoir d’achat des acheteurs, avec un accès plus difficile aux crédits immobiliers. .

-32% dans les zones les plus tendues

Le nombre exceptionnel de logements à vendre, c’est-à-dire l’ensemble de l’offre qui n’a pas encore trouvé preneur, a atteint de nouveaux sommets, avec 131 414 logements disponibles. Les annulations de réservations représentent l’équivalent de 24,5% des réservations du trimestre, « un poids particulièrement élevé par rapport aux années précédentes »note le ministère.

Les ventes « en bloc » de tout ou partie des programmes à des acteurs majeurs (bailleurs sociaux, investisseurs institutionnels) ont bondi de 20 % sur un trimestre (13 723), l’État ayant demandé à la Caisse des dépôts et consignations (CDC) et à Action Logement de racheter des programmes. des développeurs pour les soutenir.

Les réservations ont chuté de 32% sur un an dans les zones les plus tendues (agglomération parisienne, villes de Marseille, Lyon, Lille, Montpellier, partie du littoral méditerranéen et Genève française). Mais leur baisse est particulièrement prononcée dans les zones B1, constituées notamment des centres des grandes villes et des départements d’outre-mer (-46%), et B2, correspondant aux petites villes et à la périphérie des plus grandes (-39%).



gn buss

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page