Skip to content
Les Rangers de Francfort et de Glasgow s’affronteront en finale

Les Rangers ont battu le RB Leipzig (3-1) lorsque l’Eintracht Francfort s’est imposé (1-0) face à West Ham jeudi en demi-finale de la Ligue Europa. La finale opposera les deux clubs à Séville le 18 mai.

Glasgow Rangers contre l’Eintracht Francfort : la finale de la Ligue Europa le 18 mai à Séville (Espagne) sera une histoire de passion entre deux équipes transcendées cette saison par la saveur de l’Europe.

L’Eintracht, après avoir réussi l’exploit de remporter le match aller 2-1 à West Ham, a confirmé jeudi 5 mai en contrôlant les Londoniens à domicile 1-0, grâce à Rafael Borre (26e).

Les Rangers se sont inclinés 1-0 au match aller face à l’autre club allemand de ces demi-finales, le RB Leipzig. Mais c’est une équipe écossaise transformée qui a étouffé les Saxons pendant plus d’une heure dans leur chaudron d’Ibrox Park, d’abord avec des buts de James Tavernier (18e) et Glen Kamara (24e). L’inévitable Christopher Nkunku a brièvement redonné espoir à Leipzig (2-1, 70e), mais John Lundstram a scellé la victoire logique des Rangers (3-1, 80e).

Le 18 mai, le stade Ramón Sánchez Pizjuán, domicile habituel du Sevilla FC, n’accueillera peut-être pas deux des plus grands clubs européens, mais deux équipes qui ont fait preuve d’enthousiasme et de combativité tout au long de la compétition.

Une finale qui s’annonce passionnante

L’Eintracht, vainqueur de la C3 qui s’appelait alors Coupe UEFA en 1980, était un peu le « Villarreal » de la Ligue Europa cette saison : une équipe de milieu de tableau terne dans son championnat (actuellement 11e), mais littéralement transfigurée par le lumières de l’Europe.

Les coéquipiers de Kevin Trapp, l’ancien gardien du Paris SG, arrivent en finale invaincus après 12 matchs dans la compétition. Leur billet pour Séville est d’autant plus mérité qu’ils ont eux-mêmes éliminé le grand favori, le FC Barcelone, en quart de finale, s’imposant 3-2 au Camp Nou (1-1 à l’aller). Francfort).

Contre West Ham jeudi, ils ont bénéficié de l’exclusion du défenseur Aaron Cresswell à la 17e minute pour une faute au poste de dernier défenseur. L’entraîneur des « Hammers » David Moyes a également reçu un carton rouge en fin de match pour avoir protesté.

Leurs adversaires en finale, les Rangers, vainqueurs de la Coupe des vainqueurs de coupe, leur seul trophée européen, en 1972, avaient construit un mur défensif dans leurs 30 mètres lors du match aller à Leipzig, pour n’encaisser qu’un seul but à la toute fin. Du jeu.

Ils ont rappelé jeudi que, poussés par 50 000 supporters déchaînés, ils ont aussi su mettre leur agressivité au service de l’attaque. Avec son ouverture du score, James Tavernier est devenu le seul meilleur buteur de cette Ligue Europa, avec sept réalisations.

Entre le « fighting spirit » écossais et l’ivresse de l’Europe qui s’empare de Francfort à chaque sortie, la finale s’annonce pour le moins passionnée. On pourra compter, de plus, sur les supporters des deux camps, archi-bouillants, pour créer l’ambiance d’une grande soirée européenne.

Avec l’AFP

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.