Skip to content
Les Oilers forcent le match 7 avec une victoire de 4-2 contre les Kings

Les Oilers avaient besoin de prendre un bon départ, ce qui ne s’était pas produit dans la série. Mission accomplie, puisque les hommes de Jay Woodcroft ont dominé la première période dans presque tous les aspects du match.

Edmonton a ouvert le pointage après seulement une minute et quarante secondes de jeu. Connor McDavid a contourné le filet de Jonathan Quick avant de pousser la rondelle devant le gardien des Kings.

Edmonton a doublé son avance avec le sixième but des séries éliminatoires d’Evander Kane. Bien placé devant le gardien des Kings, il a redirigé un tir de Brett Kulak.

Kane pensait avoir marqué à nouveau quelques minutes plus tard, mais les officiels ont jugé qu’il y avait eu un contact entre Zach Hyman et Jonathan Quick.

Les Kings ont profité d’un avantage numérique en deuxième période pour réduire l’avance des visiteurs. Sean Durzi d’un puissant tir de la pointe a battu Mike Smith pour son premier but des séries éliminatoires.

Dès les premiers instants du dernier tiers, les Kings ont créé l’égalité sur le troisième but des séries éliminatoires de Carl Grundstrom.

Avec cinq minutes et dix secondes à faire en troisième période, les Oilers ont repris les devants lorsque Tyson Barrie a complété un jeu de Connor McDavid et Leon Draisaitl, battant Jonathan Quick d’un tir du poignet qui est allé à sa droite.

Evander Kane a complété le score avec son deuxième du match marqué alors que Jonathan Quick quittait son filet pour être remplacé par un sixième attaquant.

Draisaitl en mauvais état

Leon Draisaitl a semblé se blesser à la cheville lors d’une mêlée lors de la première période. Il se retire quelques instants dans le vestiaire, puis y revient quelques minutes avant la fin de l’engagement.

Il a joué tout le match, mais n’était évidemment pas à 100% de ses capacités. Après le cinquième match, disputé mardi à Edmonton, il s’est présenté à la conférence de presse avec des symptômes de rhume, une toux et une voix rauque.

Sept défenseurs

Pour pallier l’absence de Darnell Nurse, suspendu pour le match, les Oilers ont opté pour une formation à sept défenseurs. Kris Russell et Philip Broberg ont été ajoutés à la formation, Warren Foegele est l’attaquant qui a dû partir.

Pour le jeune Broberg, c’était son premier match éliminatoire. Il n’a joué que trois minutes et seize secondes. Il a bloqué un lancer.

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.