Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du Canada

Les municipalités de l’Alberta frustrées par les mauvais contribuables énergétiques


L’association a déclaré en mars que les sociétés pétrolières et gazières de la province devaient aux municipalités un total de 253 millions de dollars en impôts fonciers impayés.

Malheureusement, la loi permet à quelques entreprises de passer entre les mailles du filet et de profiter de la situation.explique Jason Schneider, qui est également préfet du comté de Vulcain. C’est très frustrant pour les municipalités. A notre avis, si [une entreprise] ne peut pas payer ses impôts, elle ne devrait pas être autorisée à opérer en Alberta, point final.

Répercussions graves

Ces impôts fonciers impayés causent de nombreux maux de tête aux municipalités. Par exemple, le comté de Vulcain a dû réduire son budget de 30 % pour éviter de refiler la facture à ceux qui paient leurs impôts diligemment, selon son préfet.

Le politologue Keith Brownsey de l’Université Mount Royal à Calgary affirme qu’il sera difficile pour les communautés rurales de récupérer leur argent et que ces impôts fonciers impayés ont un impact important sur les habitants de ces régions.

Les routes ne sont pas goudronnées, les nouveaux systèmes de filtration d’eau ne sont pas installés, idem pour les nouvelles stations d’épuration, tout ça. La liste est longueil a dit.

Le directeur de la RMA refuse de pointer du doigt telle ou telle entreprise, laissant le soin à chaque commune de le faire si elle le souhaite.

Cependant, la situation s’aggrave chaque année, selon le rapport annuel de la ARM, les impôts impayés par ces entreprises étaient estimés à 173 millions de dollars en 2019. En deux ans, cette dette a augmenté de 46 %. Le directeur Schneider est convaincu que ce chiffre baissera de manière significative en 2022.

Prévoyez du temps pour que la nouvelle loi entre en vigueur

Fin 2021, le gouvernement provincial a mis en place une nouvelle loi permettant aux municipalités d’imposer des privilèges afin de récupérer ce que les compagnies pétrolières leur doivent. La loi accorde notamment aux municipalités le droit d’adresser à leurs débiteurs un préavis de 120 jours au cours duquel ils doivent payer la dette ou s’entendre pour la payer.

Passé ce délai de 120 jours, les communes peuvent saisir les avoirs des entreprises fautives situées dans leur périmètre géographique.

Le recouvrement des sommes dues pourrait prendre du temps, prévient un porte-parole du ministre Ric McIver.

Photo : Radio-Canada

L’agence de régulation de l’énergie exige maintenant une étude de la santé financière de l’entreprise avant de lui accorder une licence pour opérer dans la province.

Selon un porte-parole du ministre des Affaires municipales, Ric McIver, le ministère s’attend à ce que ces changements mettent du temps à donner des résultats.

Les municipalités commencent lentement à utiliser leurs nouveaux pouvoirs pour imposer des privilèges afin d’inciter les entreprises à payer leurs taxes foncièresa déclaré Scott Johnson, le porte-parole du ministre, dans un courriel.

Nous sommes à mi-parcours de la première année d’imposition depuis l’entrée en vigueur de cette loi. Nous continuons à surveiller la situation et espérons que cette loi et l’amélioration de notre situation économique mèneront à des résultats positifs.

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Jewel Beaujolie

I am a fashion designer in the past and I currently write in the fields of fashion, cosmetics, body care and women in general. I am interested in family matters and everything related to maternal, child and family health.
Bouton retour en haut de la page