Skip to content
Les Mac cachent des antivirus dans leurs systèmes depuis plusieurs mois


Sans le dire, Apple a mis en place une solution antivirus dans macOS le plus discrètement possible. Il est présent depuis la version Catalina du système d’exploitation. Comme le Centre de sécurité Windows, il se lance au démarrage et analyse le système à la recherche d’intrus.

Vous pouvez également être intéressé


[EN VIDÉO] Le premier bug informatique de l’histoire
Les bugs informatiques sont aussi vieux que l’ordinateur lui-même. Le premier bug de l’histoire remonte à… 1947. Depuis, les dysfonctionnements affectant nos appareils sont monnaie courante, et certains ont eu des conséquences désastreuses.

Les Mac sont ultra-sécurisépreuve, ils n’ont pas besoinantivirus ! Cette affirmation de les aficionados de la marque ne tient plus. Il y a des campagnes d’attaque régulières ciblant les Mac et même botnets constitué uniquement d’ordinateurs de la marque. Aujourd’hui, les Mac sont encore plus touchés par malware que les PC avec Windows.

Il faut reconnaître que les utilisateurs de Mac sont beaucoup moins sensibilisés que les possesseurs de PC et qu’ils ont parfois un clic facile sur les pièges du Web. Bien qu’un système de protection efficace soit intégré à Windows depuis de nombreuses années, ce n’était pas encore le cas avec macOS… jusqu’à présent. Car la marque ne s’en vante pas mais, depuis quelques mois, elle profite des mises à jour implant progressivement et discrètement une solution antimalware dans son OS. Cependant, cet antivirus n’est disponible qu’à partir de macOS Catalina.

Une arrivée sans fanfare

baptisé XProtect Remédiateur, JE’anti-malware tourne tranquillement en arrière-plan. Discret car il n’a fallu qu’un journaliste spécialiste analyse minutieusement les processus de son Mac pour le détecter. Depuis le mois de juin, il a pu observer l’arrivée progressive de cet anti-malware et a vu apparaître progressivement de nouveaux éléments. Le système cible spécifiquement malware spécialisé dans les Mac. Il vient en complément de deux autres modules de protection.

Ainsi, il y avait déjà MRT, un élément qui analysait régulièrement le système de fichiers à la recherche de malwares. Il y a aussi XProtect qui sert à bloquer tout application qui ne sont pas agréé. Mais, contrairement à MRT, Correcteur XProtect inspecte très régulièrement le contenu de l’ordinateur et se charge en mémoire dès son démarrage. Maintenant que cela est connu, il est difficile de dire que les Mac sont immunisés contre les virus, même si maintenant c’est un peu plus vrai qu’avant. Mais chut, il ne faut pas le dire…

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

www.futura-sciences.com


zimonews Fr2En2Fr