Skip to content
les larmes de Remco Evenepoel, qui a (presque) remporté la Vuelta, son premier Grand Tour


Actuellement maillot rouge de ce Tour de la Vuelta, Remco Evenepoel devrait, sauf chute ou incident, remporter dimanche son premier Grand Tour. A l’issue de la 20e étape, remportée ce samedi par Richard Carapaz, le Belge n’a pas pu retenir ses larmes de joie.

Le Tour d’Espagne touche à sa fin mais le vainqueur l’est, hormis un gros coup du sort déjà connu. Et c’est un événement puisqu’à 22 ans, Remco Evenepoel remportera dimanche, sauf chute ou incident, la Vuelta, qui sera son premier Grand Tour en carrière.

A l’issue de la 20e étape, remportée par l’Equatorien Richard Carapaz, le membre du Quick-Step Alpha Vinyl a conservé son maillot rouge. Une vraie consécration pour le Belge, qui a fait ses grands débuts professionnels en 2019. Malgré son jeune âge, Evenepoel a connu de grosses frayeurs dans sa carrière. Notamment en 2020, lors du Tour de Lombardie où, après une grosse chute, Evenepoel avait subi une fracture du bassin. Une blessure qui aurait pu lui valoir de lourdes conséquences.

Evenepoel et « le jour le plus parfait de ma carrière »

Avant d’avoir quasiment assuré sa victoire, Evenepoel voulait absolument ne pas s’enflammer. Après sa victoire dans la 18e étape du Tour, le Belge a expliqué vouloir garder les pieds sur terre : « Je reste très calme. Parce que le stress peut entraîner une perte d’énergie. Ce n’est pas encore fini. »

Celui qui avait confié au micro de la RTBF que cette journée avait été « la plus parfaite de ma carrière » vient sans doute de trouver un moment encore plus crucial. A moins qu’une chute ne le prive au dernier moment de l’honneur de remporter le Tour d’Espagne. Réponse définitive ce dimanche.

La source


zimonews Fr2En2Fr