Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
actualité économiqueBourse Entreprise

« Les intelligences artificielles sont déjà plus intelligentes que les humains », selon un spécialiste des algorithmes


L’intelligence artificielle fait désormais partie de notre quotidien, notamment avec l’application Chat-GPT qui fête son premier anniversaire. Qu’est-ce que l’IA a changé et va-t-elle changer ? C’est l’occasion de « repenser le travail » selon un spécialiste des algorithmes.

Publié


Temps de lecture : 3 minutes

Chat-GPT est une application utilisant l'intelligence artificielle (photo d'illustration).  (LE PARISIEN / ARNAUD JOURNOIS / MAXPPP)

Il fallait que ce soit une révolution. Il y a un an, ChatGPT arrivait dans nos vies et aujourd’hui, l’intelligence artificielle est presque partout. Néanmoins, « nos vies n’ont pas été bouleversées »estimations vendredi 1euh Décembre sur franceinfo Aurélie Jean, docteur ès sciences, entrepreneur et spécialiste de la modélisation algorithmique. Cette année, elle a notamment publié Les algorithmes, bientôt maîtres du monde ?.

« Comme toute arrivée d’une nouvelle technologie et sa démocratisation massive, comme ce fut le cas pour ChatGPT, nous avons une tonne d’extrapolations, de fantasmes, de peurs, dans le sens positif ou négatif », elle explique. Ce docteur en sciences note également que le « opportunités » et le « des questions » que l’IA a donné naissance ont déjà permis de « se remettre en question dans notre travail, dans notre manière de faire et dans l’accès à l’information ». Et ce n’est que le début.

Comprendre ce qu’il est possible de faire… ou pas

Ce spécialiste de la modélisation algorithmique distingue ainsi les applications de la technologie : « La technologie, c’est l’agent conversationnel. L’application est ChatGPT qui va permettre de faire des traductions, des synthèses, et de générer les prémices d’un scénario ». Alors, si cette technologie « permet de faire plein de choses »en quelques mois, les utilisateurs ont pu « comprendre les limites de cette technologie, et donc de l’application en particulier, qui peut permettre de bien l’utiliser ». La question principale, selon elle, est de déterminer comment on veut utiliser l’IA. « et de bien comprendre les limites technologiques, scientifiques et sociétales de ces technologies au regard de nos compétences humaines ».

Existe-t-il une « super intelligence artificielle » capable de surpasser l’intelligence humaine ? « Les intelligences artificielles sont déjà plus intelligentes que les humains, uniquement en termes d’intelligence analytique, car c’est ce que maîtrisent les algorithmes, indique Aurélie Jean. Grâce à cela, ces IA peuvent donc nous assister avec d’autres types d’intelligence spécifiquement humaine, c’est-à-dire créative, émotionnelle ou pratique. Ils peuvent également simuler un certain type d’intelligence, c’est-à-dire qu’un agent conversationnel peut dire « Je t’aime » mais il ne ressentira pas les émotions qui sous-tendent ces déclarations..

« Repenser le travail »

Une étude du cabinet Roland Berger parlait récemment de 800 000 emplois détruits par l’IA générative d’ici 2030 rien qu’en France. D’après elle, « Personne ne sait ce qui va réellement se passer. Ce qui est vrai, c’est que ces IA influenceront, interféreront avec les tâches de votre travail mais pas avec le travail lui-même. ». Ce docteur en sciences considère l’IA comme un « opportunité » : « C’est la première fois dans l’histoire de l’humanité qu’une technologie va impacter les cols blancs, c’est une bonne nouvelle. C’est repenser le travail : allons-nous travailler moins demain ? Allons-nous considérer des tâches non rémunérées, mais qui impactent pourtant l’économie, que nous n’avons jamais envisagées ?.

Aurélie Jean n’y croit pas « absolument pas » en tout cas qu’avec l’IA,  » les gens vont arrêter de travailler. On va peut-être travailler moins. Si on prend l’exemple des comptables, ils sont surchargés de travail et je pense qu’il faut les aider, les accompagner pour avoir des outils efficaces et leur permettre de se concentrer sur ce qu’ils font bien. , comme la relation client ».



gn buss

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page