Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
L'Europe

les habitants fuient en masse la ville de Bakhmout, bombardée sans relâche

Les combats font rage à Bakhmout et la population souffre sous les bombardements. Les habitants de cette ville de l’est de l’Ukraine fuient en masse, évacués dans des véhicules conduits par des volontaires. Plus de 90% de la population est déjà partie se réfugier. Nos reporters James André et Mayssa Awad ont suivi un jeune couple qui s’est résigné à abandonner sa ville.

Pilonnée sans relâche par l’armée russe, la ville de Bakhmout est vidée de ses habitants. Alors que plus de 90% de sa population a déjà quitté la ville, Angelina et son petit ami Maxime ont eux aussi décidé de partir, à contrecœur. Il y a trois jours, un obus a touché l’appartement où vivait la jeune femme.

« J’étais assourdie. L’onde de choc m’a frappée du côté droit, je boitais », raconte Angelina. « Il y a du verre partout, et les murs se sont complètement effondrés. »

La jeune Ukrainienne avait déjà dû quitter l’appartement de sa famille six semaines plus tôt. Le bâtiment s’était effondré après une frappe de missile, tuant plusieurs personnes. Les huit membres de la famille d’Angelina étaient sortis, ils ont survécu.

« Nous avons tout le temps froid et faim »

« À ce moment-là, toute la famille a évacué. Je veux partir aussi, mais mon père veut rester. S’il quitte la ville, ce sera pour aller en Russie. Nous ne sommes pas d’accord. Moi, je suis un patriote En famille, on évite ce sujet », déplore-t-elle.

Angelina et son compagnon ont finalement décidé de quitter la ville. Ils ont pris un véhicule d’évacuation, conduit par des volontaires qui ramassent les civils dans les villes proches des lignes de front et les emmènent gratuitement dans des zones sûres.

« Hier, j’ai pleuré. C’est vraiment dur, je ne voulais pas partir », avoue la jeune femme avec émotion. « Mais il n’y a pas de travail, pas d’argent. Nous avons tout le temps froid et faim, je veux vivre, pas seulement survivre. »

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

William Dupuy

Independent political analyst working in this field for 14 years, I analyze political events from a different angle.
Bouton retour en haut de la page