Skip to content
Les entreprises sont prêtes à ouvrir leur portefeuille pour le Stampede

Depuis 30 ans, Rob Laidlaw, vice-président de la société d’investissement Capitale de la perspicacité, organise une fête pendant le Stampede. Moitié soirée-bénéfice pour un organisme caritatif, moitié rassemblement pour l’élite de Calgary : 3 500 invités sont attendus.

Les deux tiers des billets se sont vendus en moins de deux jours, selon Rob Laidlaw.

Calgary bourdonne d’excitation. Il y a un désir latent qui n’a pas été assouvi depuis trois ans. Je suis sûr que ce sera une très bonne année pour les entreprises et les entreprises de Calgaryil croit.

Rob Laidlaw organise une soirée parallèle au Stampede pour la Children’s Hospital Aid Society.

Photo : Radio-Canada / Louise Moquin

Avec un baril de pétrole oscillant autour de 120 dollars américains, les sociétés énergétiques ont pu se remettre rapidement de la pandémie, ajoute-t-il. Cette reprise économique a insufflé un buzz dans toute la ville.

De nombreuses entreprises vont [organiser des fêtes] pour leurs employés et leurs clients comme on le voit dans les bonnes annéesil ajoute.

En dehors du Stampede Park avec ses manèges et ses compétitions de rodéo, le monde des affaires organise des fêtes et des déjeuners pour remercier ses employés et divertir ses plus gros clients. L’événement est aussi un rendez-vous incontournable pour les politiciens.

 » Cela pourrait être l’une des meilleures années du Stampede. »

Une citation de Rob Laidlaw, organisateur de fêtes

Le Stampede s’attend au moins à revenir à l’ère pré-pandémique. En 2019, 1 275 465 personnes ont assisté aux 10 jours d’événements, la deuxième plus forte fréquentation de l’histoire du Stampede. L’année dernière, à peine un demi-million de visiteurs s’y sont rendus.

Selon la directrice des communications de l’événement, Kristen Anderson, plus le lancement approche, plus les entreprises achètent de billets. Les sponsors répondent également à l’appel, et pas seulement au niveau local.

Les gens veulent voyager et revenir au Stampede localement, mais les étrangers aussi. Nous sommes vraiment satisfaits de nos résultats en termes de parrainages et de publicitéselle explique.

Sans l’extravagance de la flèche

Dave Howard, propriétaire de Le groupe d’événements qui produit des événements en direct, doute cependant que le monde des affaires renoue avec la folie des années de boom économique.

Des histoires dignes de légendes urbaines racontent des soirées où l’alcool gratuit coulait à flots et où des stars internationales venaient divertir les convives.

Les fêtes du Stampede ont pris des proportions extravagantes pendant les années d’essor de Calgary.

Photo : La Presse canadienne/Jeff McIntosh

L’approche est beaucoup plus conservatrice. Là où vous auriez vu 800 invités, la liste est désormais de 400. Les boissons à volonté sont remplacées par trois ou quatre verres gratuitsil observe.

Les compagnies pétrolières en particulier font attention à leurs dépenses et à leur image de marque, selon Dave Howard.

Les producteurs d’événements subissent également les contrecoups de la pandémie. L’industrie a été fermée pendant trois ans. Techniciens du son, techniciens lumière, décorateurs, chacun a trouvé un autre métier. C’est un énorme défi de trouver du personnelil explique.

Faute de main-d’œuvre et de places disponibles, son entreprise a dû refuser l’organisation de plusieurs événements. Les bonnes années, Dave Howard en installait deux ou trois par jour.

Cette année, il n’y en aura que cinq pendant toute la durée du Stampede. Mais comme il le dit, ce sera quand même mieux que l’an dernier.

Le Stampede a lieu du 8 au 17 juillet.

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.