Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du Canada

Les élévateurs à grains de l’Alberta préservés dans un projet de réalité virtuelle


Un projet impliquant l’Université de Calgary, le Southern Alberta Institute of Technology (SAIT) et le College of Lethbridge, est en cours à Nanton pour utiliser les dernières technologies de modélisation 3D afin d’enregistrer et de conserver deux ascenseurs qui auront bientôt 100 ans.

Il ne reste plus que 120 élévateurs à grains en Alberta, contre plus de 5 000 dans les années 1950. Environ 10 à 15 ascenseurs disparaissent chaque année, et pour toujours.

Nous avons contacté l’Université de Calgary, qui avait un projet de documentation des bâtiments historiques en Alberta, et leur avons demandé s’ils aimeraient venir voir nos ascenseursdéclare Leo Wieser, président du Canadian Grain Elevator Discovery Centre.

L’idée, dit-il, est que la numérisation 3D les préservera pour toujours dans le monde virtuel, et pour les générations futures. Les étudiants de SAIT utiliser des dispositifs de cartographie et des logiciels de pointe pour modéliser les colonnes montantes. Les étudiants de Lethbridge puis utilisez les données pour créer un espace de réalité virtuelle.

En 2022, les silos de Nanton ont obtenu le statut de ressource historique par la province.

» Dieu nous en préserve, si quelque chose devait arriver, nous aurions toujours l’enregistrement numérique de la façon dont ils ont été construits et à quoi ressemblait l’espace. »

Une citation de Leo Wieser, président, Centre canadien de découverte des élévateurs à grains

C’est incroyable de mettre un casque VR et de pouvoir parcourir quelque chose qui existe à travers le monde, alors nous ouvrons [cette possibilité] à un public beaucoup plus largese réjouit Leo Wieser.

Technologies de pointe

Ce projet permet aux étudiants en génie civil d’utiliser un équipement de numérisation 3D à la fine pointe de la technologie et d’acquérir de l’expérience. Rick Duchscher, responsable drone à l’école de construction de la SAITgarantit que cette technologie est extrêmement précis. Les étudiants y sont exposés alors que cette technologie n’est pas encore répandue dans l’industrie.

» La technologie est utilisée par l’industrie de la géomatique et les architectes trouveraient également cette technologie très attrayante. Il est illimité en termes de différentes disciplines qui [pourraient] utiliser cet équipement. »

Une citation de Rick Duchscher, gestionnaire de drones, école de construction SAIT

Un étudiant du Southern Alberta Institute of Technology (SAIT) se prépare à utiliser un appareil de cartographie numérique NavVis. Alors qu’il marche lentement autour de l’élévateur à grains, la machine construit une réplique numérique précise des caractéristiques intérieures du bâtiment et crée une version numérique 3D complète.

Photo : Radio-Canada / Dan McGarvey

Pour Dario Kastaun, étudiant en génie civil, utiliser cette technologie est génial [car cela permet] avoir une expérience pratique avant qu’il ne soit diffusé à tous les acteurs de l’industrie.

Le résultat du projet ressemblera Google Maps, ajoute-t-il, et il sera possible de se promener en haute résolution et de faire un tour. Les données seront stockées par l’Université de Calgary et mises à la disposition du public.

Avec des informations de Dan McGarvey

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Photo de Jewel Beaujolie

Jewel Beaujolie

I am a fashion designer in the past and I currently write in the fields of fashion, cosmetics, body care and women in general. I am interested in family matters and everything related to maternal, child and family health.
Bouton retour en haut de la page