Skip to content
les Bleus se rassurent face à l’Autriche

A deux mois de la Coupe du monde 2022, l’équipe de France a retrouvé ses couleurs en remportant son match face à l’Autriche (2-0) jeudi soir en Ligue des nations.

Deux nouveaux pépins physiques, mais enfin une victoire : l’équipe de France s’est rassurée à deux mois du Mondial 2022 en dominant l’Autriche (2-0) à Saint-Denis en Ligue des nations, avec un duo Olivier Giroud – Kylian Mbappé décisif.

Jusqu’à l’éclair de génie du Parisien à la 56e minute, la soirée des Bleus se résumera en deux mots : frustration et malchance. La frustration de voir tant d’occasions gâchées, la malchance face à deux nouvelles blessures, celles de Jules Koundé (ischios) et Mike Maignan (mollet), qui sont venues remplir une infirmerie plus que pleine.

Mais Mbappé avait gardé le meilleur pour la fin. Déjà buteur à l’aller (1-1) à Vienne après son entrée en jeu, l’attaquant, titulaire jeudi, a délivré les Bleus d’un festival de dribbles conclu par une frappe puissante au milieu des cages autrichiennes.

Il ne manquait plus qu’à relancer le Stade de France et débloquer le jeu tricolore, vite récompensé par Olivier Giroud, buteur de la tête sur une passe d’Antoine Griezmann (65e).

La relégation s’éloigne un peu

Cette victoire fera du bien à Didier Deschamps et à ses hommes. Il met fin à une série presque noire de quatre matches sans victoire lors du rassemblement de juin (deux nuls, deux défaites). Il permet aux Bleus (3e, 5 pts) de dépasser leur adversaire du soir (dernier, 4 pts) au classement, même s’il faudra assurer dimanche au Danemark pour éviter une relégation indigne en deuxième division de cette Ligue des Nations. , dont les Français sont champions en titre.

Il apaise aussi le climat qui entoure la sélection depuis plusieurs semaines, entre blessures, affaires extra-sportives (Pogba, audit ministériel à la Fédération) et épineuses négociations sur le droit à l’image collective des internationaux.

Pour l’entraîneur, c’est aussi une réussite tactique, celle du système à cinq défenseurs, de retour à Saint-Denis après avoir été écarté – sans succès – en juin.

« DD » se confirme dans le choix des hommes, aussi, car face à une dizaine de blessés, il n’était pas gagné d’avance, par exemple, que Youssouf Fofana fasse une première sélection aussi autoritaire dans l’entrejeu, aux côtés de son ancien partenaire à Monaco. , Aurélien Tchouaméni.

Giroud s’approche d’Henry

Il n’était pas dit, non plus, que Mbappé et Giroud montreraient une si grande complicité, en l’absence de Karim Benzema. Leur association aurait même pu offrir plus de buts si le Parisien n’avait gâché un superbe une-deux avec son acolyte à la 26e minute, ainsi que quelques autres frappes.

Après avoir agité le rassemblement avec ses revendications sur le droit à l’image, Mbappé a tout de même répondu sur le terrain avec une implication totale, entrant dans le top 10 des buteurs des Bleus (28 buts) et s’autorisant même une petite fête. bien senti, imitant un appareil photo…

Pour Giroud, avec l’avenir encore incertain en Bleu tant que Deschamps ne se résoudra pas à l’appeler lorsque Benzema sera disponible, le record de buts de Thierry Henry continue de se rapprocher.

Le Grenoblois, avec 49 buts, n’est plus qu’à deux points. Aura-t-il la possibilité de les enregistrer ? C’est l’une des questions qui vont peser sur Deschamps dans les prochaines semaines. Le groupe de supporters de l’équipe de France, qui fêtait ses 12 ans, ne serait pas opposé à l’idée de revoir l’un de ses favoris à Saint-Denis…

A deux mois jour pour jour de défier l’Australie au Qatar pour défendre son titre, l’équipe de France semble avoir repris confiance. Une victoire dimanche au Danemark pour son dernier match avant Doha lui apporterait, en plus, quelques certitudes.

Avec l’AFP

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.