Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

Les Bleus en or lors du relais mixte aux Mondiaux de Nove Mesto

Le relais mixte a ouvert ce mercredi la 59e édition des Championnats du monde de biathlon à Nove Mesto (République tchèque). Grâce notamment aux relais éclairs de Justine Braisaz-Bouchet et Julia Simon, la France a remporté la première médaille d’or devant la Norvège (+45 »2) et la Suède (1’01 »7).

Perrot en tête au premier relais

Sous la pluie tchèque, Éric Perrot (22 ans) a remplacé Émilien Jacquelin et a eu la lourde tâche de lancer l’aventure des Bleus. Trois ballons dès le début et des secondes perdues, les Tricolores se sont vite compliqué la tâche. L’Allemand Justus Strelow a ouvert la marche après deux tirs parfaitement gérés. Perrot a repris confiance avec un classement de 5/5. Fort sur les skis, le Savoyard peine, contrarié par ses premières erreurs. D’abord juste devant un Strelow toujours impeccable, Perrot a laissé le flambeau à Quentin Fillon Maillet. Au coude à coude avec Philipp Nawrath, le Jura a laissé un ballon en route sur le tir couché et a laissé plus de 10 secondes à son adversaire d’outre-Rhin.

Derrière eux, le Norvégien Johannes Boe semblait revenir petit à petit mais l’homme aux 17 médailles d’or mondiales a lâché deux balles de pick lors du tir debout. Dans le même temps, le duel franco-allemand tourne en faveur de Nawrath tandis que « QFM » laisse une cartouche en route. Il garde la distance et passe le relais à Justine Braisaz-Bouchet en bonne position (+8 »3).

Sous pression, la Française a manqué le cadre à quatre reprises et a dû se retourner. Elle ressortait à 39 secondes (5ème) de la tête de la course et le podium lui glissait. Emmenée par Karoline Offigstad Knotten avec une précision d’orfèvre au tir debout (5/5), la Norvège semblait s’envoler vers la victoire tandis que l’Allemande Franziska Preuss commettait une erreur et devait prendre un tour de pénalité. La fusée Braisaz-Bouchet a ensuite rattrapé ses adversaires et pris la tête de la course avant de passer le relais à Julia Simon avec 6 secondes d’avance sur la Suisse. Les espoirs français étaient toujours là.

Julia Simon imperturbable en tournage

Un éclair parfait à 5/5 lors du tir prolongé, Simon repart avec 24 secondes d’avance sur Ingrid Landmark Tandrevold. Que dire du tir couché, parfaitement délivré, qui a propulsé la France sur la plus haute marche du podium. C’est la deuxième fois en 10 ans que la bande de Simon Fourcade remporte l’or lors du relais mixte après 2016.

Dans ce classement final, la Norvège devra se contenter de l’argent tandis que les Suédois décrocheront le bronze. La surprise du jour est venue du côté italien. Parmi les favoris, les Transalpins n’ont terminé que 10èmes, plombés par les tours de pénalité de leur premier relayeur Didier Bionaz.

gn headline

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page