Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du monde

Les alliés de Trump infligent un revers aux partisans de l’aide à Kiev…

La justice russe a condamné mardi en appel à 5 ​​ans de prison un professeur et politologue critique à l’égard du gouvernement, Boris Kagarlitsky, jugé pour « appels publics au terrorisme », ont rapporté les agences de presse russes. Condamné initialement en décembre à une amende d’environ 6 160 euros, Boris Kagarlitsky, professeur à l’École supérieure des sciences sociales et économiques (HSE) de Moscou, a vu cette peine remplacée par cinq ans de prison, lors d’un procès en appel devant un tribunal militaire en la région de Moscou. Il a été arrêté dans la salle d’audience, selon les agences de presse.

La Russie a lancé un avis de recherche contre le Premier ministre estonien Kaja Kallas, selon un avis visible mardi sur le site du ministère de l’Intérieur, une nouvelle illustration des tensions avec les pays baltes depuis l’attaque du Kremlin en Ukraine. Kaja Kallas est poursuivie en Russie dans « une affaire pénale », indique cette notice, qui ne précise pas de quel crime ou délit le dirigeant est accusé.

En pleine campagne présidentielle aux Etats-Unis, l’annonce n’a rien de surprenant. Les alliés de Donald Trump à la Chambre des représentants viennent d’infliger un nouveau revers aux partisans de l’aide à l’Ukraine, en affichant par avance leur refus d’examiner une loi que le Sénat américain pourrait adopter ce mardi en vue d’une nouvelle enveloppe pour Kiev.

Le Sénat, à majorité démocrate, a franchi plusieurs étapes vers l’adoption d’un texte couplant 60 milliards de dollars d’aide à Kiev avec des fonds pour Israël et Taiwan, soit une enveloppe de 95 milliards de dollars. Mais sans le soutien des Républicains, majoritaires à la Chambre et dont beaucoup sont fidèles à Donald Trump, le texte ne pourra aboutir nulle part.

L’envoyé du pape François pour la paix en Ukraine, le cardinal italien Matteo Zuppi, rencontrera Emmanuel Macron à l’Elysée « dans les prochaines semaines » dans le cadre de sa tournée diplomatique. La présidence française a confirmé qu’il avait été invité, tout en précisant que la date n’avait pas encore été fixée.

Il devrait notamment être question du sort des enfants ukrainiens emmenés de force en Russie, une des priorités de la mission de Matteo Zuppi dans laquelle le Saint-Siège est particulièrement engagé. Kiev estime qu’au moins 20 000 mineurs ont été emmenés illégalement en Russie depuis le début de la guerre en Ukraine en février 2022, mais que seulement 400 ont été rapatriés.

Bonjour à tous. Comme chaque jour, la rédaction de 20 minutes est mobilisé pour vous donner toutes les informations sur le conflit en Ukraine. La perspective d’une nouvelle aide américaine à Kiev est une nouvelle fois mise à mal par un blocus imposé par des élus partisans de Donald Trump. Il faut dire que depuis des mois, alors que la campagne pour l’élection présidentielle américaine bat son plein, démocrates et républicains se déchirent au Congrès américain sur ce dossier. Les démocrates sont, dans leur grande majorité, favorables à de nouvelles aides. Les Républicains sont divisés entre faucons interventionnistes, pro-Ukraine, et lieutenants de Donald Trump, bien plus isolationnistes.

gn world

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Cammile Bussière

One of the most important things for me as a press writer is the technical news that changes our world day by day, so I write in this area of technology across many sites and I am.
Bouton retour en haut de la page