Skip to content
l’énorme avance du coach italien, futur adversaire des Bleus en quart


Expulsé dans le troisième quart-temps des huitièmes de finale de l’Eurobasket entre l’Italie et la Serbie dimanche, Gianmarco Pozzecco a littéralement explosé après le buzzer. L’équipe de France, qui défiera les Italiens en quart de finale mercredi, a été prévenue.

L' »Atomic Fly » n’a jamais aussi bien porté son surnom, qui lui colle à la peau du fait de sa petite taille et de son agitation constante. Ce dimanche, Gianmarco Pozzecco, sélectionneur de l’Italie, a littéralement explosé à l’issue du huitième de finale de l’Eurobasket entre les Transalpins et la Serbie, remporté à la surprise générale par ses hommes (94-86).

Expulsé du banc italien après une faute technique lors du troisième quart-temps, le « Poz » est réapparu au bord du parquet après le buzzer. Et cela n’est pas passé inaperçu. L’entraîneur italien, vraisemblablement impatient d’aller fêter la victoire avec ses hommes, sort du tunnel et hurle depuis les tribunes. Après s’être agenouillé et malgré la résistance d’un membre de son staff, il tente alors de se rapprocher du terrain.

L’énorme câlin à Giannis Antetokounmpo dans les couloirs

Après s’être de nouveau agenouillé sur le rebord du banc italien, il a été invité par plusieurs de ses joueurs à regagner le vestiaire. Le technicien, vice-champion olympique en 2004 avec l’Italie lorsqu’il était joueur, résiste. Le membre de son staff a mille difficultés à le faire partir et ce dernier prend même un violent coup sur la poitrine de la part du coach.

Loin du parquet, il n’en était pas venu à la pression. Comme le montre une autre vidéo, Pozzecco a également exulté dans les bras de la superstar de la NBA Giannis Antetokounmpo, qu’il a rencontré dans le couloir des vestiaires.

A en croire les déclarations d’après-match, cette folie du technicien italien a fait basculer la rencontre. « On ne bat pas la Serbie avec des tactiques ou un plan de match. Il nous fallait quelque chose de plus », a déclaré Edoardo Casalone, son adjoint, dans des propos rapportés par L’Equipe. Les Bleus, adversaires de l’Italie ce mercredi en quart de finale (17h15), ont été prévenus.


zimonews Fr2En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.