Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

Le supporter nantais agressé avant la mort de Nantes-Nice – Ligue 1 – D14 – Nantes-Nice (1-0)


La soirée se termine en cauchemar à Nantes.

En marge de la victoire du FC Nantes face à l’OGC Nice (1-0) ce samedi soir, un supporter nantais (membre du groupe ultra Brigade Loire) est décédé suite à une agression – on parle d’une attaque au couteau – dont il a été victime. avant le match autour de la Beaujoire. « Peu avant 20 heures, plusieurs véhicules VTC transportant des supporters niçois ont été agressés par des supporters du FC Nantes alors qu’ils circulaient avenue de la gare de Saint Joseph.explique Renaud Gaudeul, procureur de la République de Nantes. Lors de ces événements, dans des circonstances qui restent à déterminer, un homme de 31 ans, supporter du FC Nantes, s’est effondré. Malgré l’intervention rapide des secours, l’homme n’a pu être secouru et est décédé sur le coup. » Il souffrait de« une blessure dans le dos, qui pourrait correspondre à une arme blanche ». L’auteur de l’attaque serait l’un des chauffeurs du VTC. Il a d’abord pris la fuite avant de se rendre au commissariat, rapporte Ouest de la France.

« L’information judiciaire, du chef d’homicide volontaire, a été confiée par le parquet de Nantes conjointement à la direction territoriale de la police judiciaire et à la Sûreté départementale de la Direction départementale de la sécurité publique de Loire-Atlantique.ajoute Renaud Gaudeul. De nombreuses auditions de témoins ont lieu ce soir et se poursuivront dans la nuit. (du samedi au dimanche). »

L’attaque a eu lieu devant le Saint-Georges, bar situé boulevard des Batignolles (de l’autre côté du périphérique) et lieu de rendez-vous historique des membres de la BL. La victime a été « cardée » Brigade Loire «  pour plusieurs années «  selon L’équipe. Après l’attaque, alors que l’agressé avait été transporté à l’hôpital, le groupe ultra a décidé de démonter son matériel installé dans les tribunes et de quitter le stade, refusant d’assister au match, laissant un vide au centre des allées. . Les milliers de personnes présentes dans la tribune de la Loire – par solidarité – ont passé le match assis et ont rapidement arrêté de chanter.

« Le Club ne peut que déplorer qu’une personne ait perdu la vie dans de telles circonstances. Le FC Nantes tient à présenter ses plus sincères condoléances à la famille de la victime et à ses proches. »a réagi le club Jaune et Vert dans un communiqué. « Toute la lumière doit être faite sur cette tragédie. La violence n’a pas sa place ni à l’intérieur ni à l’extérieur des sites sportifs. »a pour sa part déclaré Bassem Asseh, premier adjoint de la Ville de Nantes.

Supporter nantais décédé en marge de Nantes-Nice : « Les joueurs ont été très touchés », raconte Gourvennec



gn headline

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page