Skip to content
Le retour surprise de Serena Williams à Wimbledon

Près d’un an après son dernier match, écourté par une blessure, et des mois passés loin des courts au point de laisser son entraîneur s’engager aux côtés d’un autre joueur, Serena Williams a annoncé qu’elle serait présente dans deux semaines à Wimbledon (27 juin -10 juillet).

Un an après son abandon au premier tour de Wimbledon, la star du tennis Serena Williams retrouvera la compétition lors du tournoi de Londres (27 juin-10 juillet).

Le 23 fois champion du Grand Chelem a annoncé la nouvelle mardi 14 juin dans un message posté sur Instagram plein de mystère et d’espoir. « SW (pour Serena Williams, ndlr) et SW 19 (le code postal de Wimbledon). C’est un rendez-vous ! Rendez-vous là-bas », a écrit l’ancienne N.1 mondiale.

Sans son entraîneur habituel

L’Américain de 40 ans, qui a remporté le titre à sept reprises sur la pelouse londonienne, est retombé à 1 208e lieu mondial. Elle n’a donc pas pu utiliser son classement protégé (possibilité offerte aux joueuses écartées du circuit pour blessures longues) et n’a pu compter que sur l’une des wild cards (invitations distribuées par les organisateurs) pour intégrer le tableau.

La plus jeune des sœurs Williams jouera bien ses 21 anse Wimbledon en simple, après avoir soulevé le trophée en 2002, 2003, 2009, 2010, 2012, 2015 et 2016. Elle y avait encore atteint la finale en 2018 et 2019 sans jamais parvenir à remporter ce 24e titre majeur qui lui aurait permis d’égaler le record de Margaret Court.

Cette année, en plus de l’inconnue liée à son manque de jeu, elle sera privée du soutien de son entraîneur, Patrick Mouratoglou, désormais coach de Simona Halep.

Le sélectionneur français a annoncé le 7 avril que Serena Williams, qu’il accompagnait depuis 2012 (avec durant cette période 10 tournois du Grand Chelem supplémentaires au palmarès américain) mais qui n’avait plus joué en compétition depuis des mois, avait laissé une « porte ouverte » pour lui de travailler avec quelqu’un d’autre « au moins à court terme ».

Sans son entraîneur vedette, sans repères, avec une préparation physique qui ne sera sans doute pas optimale, le retour de Serena Williams à Wimbledon ne s’annonce pas forcément triomphal.

Pour toute préparation, elle fera ses tous premiers pas en compétition la semaine prochaine sur la pelouse d’Eastbourne, où elle disputera le doublé associé au Tunisien Ons Jabeur (4e célibataires du monde). « Je suis très heureux de revenir (à Eastbourne) en Angleterre et de retrouver le gazon, une surface qui m’a tant réussi durant ma carrière », rappelle l’Américain dans un communiqué de la Fédération anglaise de tennis (LTA).

Son 73e et le dernier titre remonte au 12 janvier 2020 à Auckland. C’était aussi sa dernière finale.

Avec l’AFP

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.