Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

le premier spectacle immersif au Dôme des Invalides à Paris


Son or illumine le ciel parisien depuis plus de trois siècles : le Dôme des Invalides accueille un spectacle unique qui révèle l’architecture de l’un des monuments les plus majestueux de la capitale, grâce à la création numérique. Visite guidée.

Le spectacle Aura invalide se déroule au cœur du Dôme des Invalides, et débute au crépuscule.

Un silence religieux, puis soudain, la musique retentit. Debout ou assis sous la coupole du dôme, haute de 60 mètres, dans la galerie circulaire qui domine la crypte de Napoléon Bonaparte, on observe les premiers rayons de lumière jaillir du sol, et monter jusqu’au sommet. Comme des rayons laser qui sculptent avec une précision d’orfèvrerie les façades et sculptures de ce monument construit en 1677, sous la houlette de l’architecte Jules Hardouin-Mansart, son créateur.

Portés par la musique orchestrale et ses chœurs, nous voyageons dans un espace qui s’anime, s’anime grâce aux projections vidéo. Comme l’explique Jean-Baptiste Hardoin, directeur créatif chez Moment Factory qui a conçu ce spectacle :

« Nous offrons un moment de contemplation, ce qui est assez rare dans nos vies aujourd’hui. Un moment pour faire un lien avec ce monument. Nous avons voulu ramener la coupole et les peintures à échelle humaine, pour que les visiteurs puissent les voir comme tels, car de jour, on est souvent impressionné par la grandeur, et d’ailleurs ici, on a voulu profiter de l’obscurité. pour révéler le dôme de manière intime. »

« Ici au Dôme des Invalides c’est une expérience à 360 degrés, on ne sait plus où donner de la tête ». Et comme Sybille Conflant, directrice générale de Cultival qui produit « Aura Invalides », le visiteur découvre des détails qui lui avaient échappé : « Par exemple, des statues, des détails architecturaux, des corniches, des médaillons qu’on ne remarque pas forcément de jour, avec ce côté grandiose et monumental du dôme. »

Comme au théâtre, cette exploration de 50 minutes se déroule en plusieurs actes

Acte 1 : les images dansantes font écho à la construction du monument.

Acte 2 : guidé par des jeux de lumière et une succession de peintures captivantes, nous sommes invités à ressentir la mémoire et les fragments de l’histoire, en déambulant dans les six chapelles, notamment autour du mausolée de l’architecte Vauban. L’occasion de rappeler que ce lieu fut successivement église sous Louis XIV, temple du dieu Mars, lors de la Révolution française, panthéon national des gloires militaires au XIXème siècle, ou encore refuge secret des pilotes anglais, lors de la Seconde. Guerre mondiale.

Et puis acte 3 : revenir au centre du dôme, pour ressentir la puissance d’élévation universelle du monument.

Les équipements techniques du spectacle Aura Invalides sont parfaitement dissimulés.  Certains projecteurs sont même peints de la couleur de la pierre du dôme des Invalides.  (SERAIT INVALIDE)

Parfois même des sculptures sortent des murs

« Oui, on crée des illusions, des trompe-l’œil. En fait, tout le Dôme des Invalides est en soi une illusion, il y a des jeux de perspectives, des trompe-l’œil cachés, explique Jean-Baptiste Hardoin. « Et on prolonge tout ça avec nos outils, avec les images, la technologie, on crée des trompe-l’oeil, on sort des statues, on les met là où il n’y en avait pas. »

Inauguré par Louis XIV en 1706, le Dôme des Invalides abrite le tombeau de Napoléon Bonaparte depuis 1861. « Le tombeau de Napoléon est représenté dans une scène intitulée ‘Le retour des cendres’, dont la scénographie a été reconstituée à partir de gravures et de textes de Victor Hugo, dans son ouvrage ‘Choses vus’ qui décrit cette journée du 15 décembre 1840, précise encore le spécialiste. Nous sommes allés scanner des silhouettes de soldats de plomb en 3D au Musée de l’Armée. »

Mettre en valeur le patrimoine, grâce à la musique et aux arts numériques, le défi est relevé. Car lorsque la nuit tombe, le monument nous apparaît sous un nouveau jour.

EN PRATIQUE

Expérience accessible à tous les âges, recommandée à partir de 5 ans.

Tarifs adultes : 22 €, 16-26 ans : 13,50 €, 5-15 ans : 9,50 €

Adresse : 2 place Vauban : côté Dôme des Invalides.

Ouvert toute l’année sur réservation uniquement.

Accès : Métro Invalides, La Tour-Maubourg et Varenne.




francetvinfo .Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Ray Richard

Head of technical department in some websites, I have been in the field of electronic journalism for 12 years and I am interested in travel, trips and discovering the world of technology.
Bouton retour en haut de la page