Skip to content
Le Pen réagit à la volonté de Macron de retrouver une majorité plus large — RT en français

Le président du groupe des députés du Rassemblement national a publié le 22 juin un communiqué en réaction au discours d’Emmanuel Macron, qui a appelé les partis d’opposition à dire « en toute transparence » jusqu’où ils étaient « prêts à aller ».

Dans la foulée de l’allocution présidentielle du 22 juin, au cours de laquelle Emmanuel Macron renonçait pour l’heure à la formation d’un gouvernement d’union nationale et plaidait en faveur d’une majorité élargie au-delà de ses rangs, Marine Le Pen a mis en ligne un communiqué pour exprimer son l’opposition, ainsi que celle de ses 88 collègues RN qui siègent désormais à l’Assemblée, de participer à « une coalition macroniste pour mettre en œuvre les orientations qu’ils entendent combattre. « .

« Malgré le désaveu de dimanche dernier, le président fait toujours semblant de croire que les Français auraient voté pour son ‘projet présidentiel’, un projet vague et inquiétant que même ses députés ne peuvent décrire », a déclaré le député du Pas-de-Calais selon à qui l’adresse d’Emmanuel Macron aux Français traduisait sa volonté de « sauver ce qui reste de la fonction présidentielle ».

«Inscrivant leur action dans le cadre d’une opposition responsable, [les 89 députés du RN] réaffirment toutefois leur intention d’examiner les textes à la lumière de l’intérêt des Français et de la France », a conclu la fille de Jean-Marie Le Pen.

Quasiment simultanément, le chef de file des Insoumis, Jean-Luc Mélenchon, a pour sa part exigé que le Premier ministre se soumette à un vote de confiance à l’Assemblée, avec une « légitimité » plus forte selon lui que celle du président.



Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.